Évaluation de l'impact des stratégies de récupération de l'eau en vue de leur réutilisation par les gouvernements métropolitains et les services des eaux sur la sécurité alimentaire durable dans les régions touchées par le stress hydrique.

par Adrian Barranco Fabre (Fabre)

Projet de thèse en Sciences et Techniques de l'Environnement

Sous la direction de Bruno Tassin et de Ilan Juran.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Sciences, Ingénierie et Environnement (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec LEESU - Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbain (laboratoire) et de Equipe SIE (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La recherche impliquera plusieurs études de cas de villes sélectionnées pour explorer les impacts des stratégies d'adaptation de la gestion du cycle de l'eau planifiées ou déjà mises en œuvre par leur gouvernement métropolitain et les services d'eau pour faire face aux problèmes de pénurie et aussi de sécurité alimentaire. Ces études de cas seront menées dans divers contextes socioculturels, environnementaux, économiques et institutionnels de certains pays en voie de développement (PMD). Les principaux enseignements seront analysés en reconnaissant les impacts contextuels et les forces motrices de ces changements d'utilité, les externalités auxquelles ils sont confrontés et la diversité des besoins sociétaux, des facteurs économiques, la vision du leadership en matière de gouvernance. La sélection des études de cas explorera les similitudes et les différences entre les villes métropolitaines, dans leur contexte socioculturel, environnemental et historique, et la chronologie des événements conduisant les décisions gouvernementales de développement et les cadres institutionnels pour promouvoir la récupération de l'eau et son acceptation par la société civile sur réutilisation agricole dans certains PMD. La recherche sera menée conjointement avec le programme EAUMEGA UNESCO, qui devrait impliquer les villes métropolitaines à différents stades de développement, y compris les pays industrialisés, émergents et en développement. Il est prévu d'inclure plusieurs phases: 1ère année: la recherche inclura une évaluation de l'état de la pratique avec une étude de la littérature sur les défis sociétaux, environnementaux, économiques, opérationnels et institutionnels auxquels les gouvernements locaux et tous les acteurs de l'eau, elle comprendra également un examen de plusieurs études de cas sur les stratégies de récupération de l'eau dans les villes métropolitaines afin de développer un ensemble de critères pertinents (gouvernance, institutions, économie, impact de la société informelle, etc.) analyse approfondie de leurs défis, visions et expériences. La disponibilité et la pertinence des données seront évaluées pour la sélection des études de cas et l'élaboration d'un plan de recherche détaillé. Les activités de la première année incluront également la planification et la préparation interactive de la Conférence UNESCO Eaumega 2019, serviront de test de laboratoire pour les études de cas sélectionnées, tout au long de la phase de planification et de partage d'expériences pendant la conférence Seront rendus à l'issue de cette !ère année : • Enquête bibliographique pour l'évaluation de l'état de l'activité • Cadre préliminaire d'évaluation de l'impact des initiatives de récupération de l'eau en milieu urbain pour la réutilisation agricole dans les régions de stress hydrique et sélection des villes pour les études de cas • Partage d'expérience lors de la conférence Eaumega. La 2ème année: inclura les tâches suivantes: 1. Analyse d'études de cas pour des villes présélectionnées 2. Planifier un atelier international de suivi sur la récupération de l'eau dans les villes métropolitaines, rassemblant les parties prenantes des villes sélectionnées, y compris le gouvernement local, la communauté scientifique, l'industrie et les ONG pour discuter de leur expérience à la lumière des recherches. La première tâche consiste en une analyse approfondie post-conférence des études de cas sélectionnées. Le cadre d'évaluation des impacts proposé en ce qui concerne les risques, les défis et les avantages des stratégies de récupération de l'eau entreprises par les gouvernements métropolitains sélectionnés et leurs services d'eau sera discuté avec les responsables municipaux impliqués dans le programme UNESCO de mégapoles. La vision est d'évaluer leur expérience et, plus particulièrement, les défis économiques et sociétaux ainsi que les impacts de leurs programmes de récupération d'eau sur la demande agricole, la sécurité alimentaire et les risques pour la santé publique dans le contexte des normes de l'OMS. Cette partie de la recherche impliquera des visites pédagogiques sur site pour la collecte de données, la cartographie et les enquêtes locales avec les communautés impliquées, les responsables de la gouvernance, les services d'eau et d'autres parties prenantes. La deuxième tâche consistera à planifier et à organiser un atelier de suivi international, dans le cadre du programme EAUMEGA de l'UNESCO, avec les gouvernements locaux et les services publics des villes sélectionnées, qui continueront de servir de laboratoire pour les études de cas. L'atelier mettra l'accent sur l'évaluation de l'impact des programmes municipaux de promotion de la récupération de l'eau, ses initiatives d'éducation et de sensibilisation et l'implication des parties prenantes dans sa gestion intégrée des ressources en eau et sa capacité à assurer la sécurité alimentaire dans le cadre de plusieurs conférences sur la récupération de l'eau pour la réutilisation agricole ayant eu lieu, tel la Conférence régionale de l'IWA. Les principaux objectifs de l'atelier de suivi seront les suivants: i) servir de plate-forme de partage d'expériences entre les villes concernées pour l'évaluation des impacts de leurs programmes et solutions; ii) créer une plate-forme basée sur la connaissance qui identifie les principaux facteurs sociétaux, économiques, environnementaux, opérationnels et autres qui influent sur les résultats, la vulnérabilité et les risques de leurs programmes; iii) évaluer de manière interactive avec les autorités municipales, les principales leçons tirées des études de cas. La 3ème année se concentrera sur l'analyse post-atelier des études de cas sélectionnées avec les parties prenantes impliquées. Cette analyse sera menée en collaboration avec l'équipe de l'UNESCO EAUMEGA et contribuera au développement des actes de l'atelier. Il constituera le résultat essentiel de la recherche de doctorat proposée. L'analyse des études de cas sélectionnées devra porter sur les domaines et problèmes suivants: • Partenariat de parties prenantes dans le secteur de l'eau et de l'énergie. • Stratégies et défis de gouvernance et de financement • Les villes métropolitaines face à l'eau • Évaluation de la performance basée sur les données • Réglementation sur la santé de l'eau et objectifs de développement durable. • Vulnérabilités en matière d'éducation et de développement des capacités • Suivi des indicateurs du changement climatique, de la qualité de l'eau et des conséquences économiques • Impact sur la société et le mode de vie • Tout autre problème découlant de l'étude Le principal résultat de la recherche devrait être un cadre d'évaluation intégrant l'impact sur la récupération de l'eau qui aidera les gouvernements locaux et les services d'eau à améliorer la réutilisation de l'eau après traitement, en agriculture, pour une sécurité alimentaire durable. Le défi de la recherche consiste à reconnaître dans une variété de contextes socioculturels, économiques et environnementaux des PMD sélectionnés, les vulnérabilités des processus, les risques de santé publique impliqués, les exigences de contrôle de qualité, les impacts économiques des exigences pour les produits agricoles et les impacts d'autres facteurs connexes sur l'adaptation de la récupération de l'eau aux stratégies de développement agricole durable. Avec la collaboration d'experts de l'UNESCO, cette recherche devrait donc développer des outils stratégiques d'aide à la décision pour les gouvernements locaux et les services d'eau afin d'adopter des stratégies d'adaptation intégrée des ressources en eau pour la réutilisation.

  • Titre traduit

    Impact Assessment of Water Recovery Strategies for Reuse undertaken by Metropolitan Governments and Water Utilities on Sustainable Food Security in Water Stress Regions.


  • Résumé

    The research will involve several case studies of selected cities to explore the impacts of water cycle management adaptation strategies planned or already implemented by their Metropolitan government and water utilities to address water scarcity and food security challenges facing growing climate change impacts. These case studies will be conducted within a variety of socio-cultural, environmental, economic and institutional contexts of selected LDCs. Key lessons will be analyzed recognizing contextual impacts and driving forces behind these utilities shifts, the externalities they face, and the diversity of societal needs, economic factors, governance leadership vision, stakeholders' interests and regional priority SDGs that impact their urban development strategies. The selection of the case studies will explore similarities and differences between Metropolitan cities, within their socio-cultural, environmental and historical context, and the timeline of events driving governmental development decisions and institutional frameworks for promoting water recovery and its acceptance by the civil society for safe agricultural reuse in selected LDCs. The research will be conducted in conjunction with the EAUMEGA UNESCO program, which is expected to involve Metropolitan cities at different stages of development including industrialized, emerging and developing countries. It is expected to include several phases: 1st year: the research will include a state of practice assessment with a literature survey on the societal, environmental, economic, operational and institutional challenges facing local governments and water utilities in implementing water recovery strategies for agricultural reuse. It will also include a review of several case studies on water recovery strategies in Metropolitan cities to develop a set of relevant criteria (governance, institutions, economy, impact of informal society, etc.) that will be used to select the cities for in-depth analysis of their challenges, visions and experience. The availability of relevant data will be assessed for the selection of the case studies and the development of a detailed research plan. First year activities will also include the interactive planning and preparation of the UNESCO Eaumega Conference 2019, which will serve as a laboratory testing for the selected case studies, throughout the planning stage, experience sharing during the conference and post-conference information sharing and data analysis Deliverables: • Literature survey for State of Practice Assessment • Preliminary Impact assessment framework of urban water recovery initiatives for agricultural reuse in water stress regions and selection of Cities for Case Studies • Experience sharing during Eaumega Conference. 2nd year: will include the following tasks: 1. Analysis of case studies for pre-selected cities 2. Planning an international follow-up workshop on water recovery in Metropolitan cities, bringing together stakeholders from the selected cities, including the local government, the scientific community, industry and NGOs to discuss their experience in light of the research The first task involves the post conference in-depth analysis of the selected case studies. The proposed impacts assessment framework with regard to the risks, challenges and benefits of the water recovery strategies undertaken by the selected metropolitan governments and their water utilities will be discussed with the city officials involved as the outcome of the UNESCO Megacities program. The vision is to assess their experience and, more specifically, the economic and societal challenges as well as the impacts of their water recovery programs on the agricultural demand, food security and public health risks within the context of WHO frameworks. This part of the research will involve on-site educational visits for data collection, mapping and local surveys with the communities involved, governance officials, water utilities, and other stakeholders. The second task will be to plan and organize an international follow-up workshop, as part of the UNESCO EAUMEGA program, with the local governments and utilities of the selected cities that will continue to serve as a laboratory of the case studies. The workshop will focus on the impact assessment of the city programs for promoting water recovery, its public education and awareness building initiatives, and stakeholder's involvement on its integrated water resources management and its capacity to ensure food security and respond to its priority SDGs. While several conferences on water recovery for agricultural reuse have been held, as the IWA Regional Conference on Water Reuse and Salinity Management. The main objectives of the follow up Workshop will be to: i) serve as an experience-sharing platform among the city involved for the assessment of the impacts of their programs and solutions; ii) create a knowledge-based platform that identifies the key societal, economic, environmental, operational and other factors that impact the outcome, vulnerability and risks of their programs, and iii) Interactively assess with the city governments, water utilities and scientific community the key lessons from the case studies. 3rd year: will focus on the post workshop analysis of the selected case studies with the stakeholders involved. This analysis will be conducted in collaboration with the UNESCO EAUMEGA team and will contribute to the development of the Workshop Proceedings. It will constitute the essential outcome of the proposed PhD research. The analysis of the selected case studies is expected to address the following areas and issues: • Stakeholders partnership in water and energy sector. • Governance and financing strategies and challenges • Metropolitan cities challenges towards water • Data based performance assessment • Water health regulations and Sustainable development goals. • Vulnerabilities towards education and capacity development • Climate change, water quality and economic impacts indicators monitoring • Impact on society and lifestyle • Any other issue that stems from the study The main research outcome is expected to be an integrated water recovery impact assessment framework that will support local governments and water utilities in enhancing post-treatment water reuse in agriculture for sustainable food security. The research challenge is to recognize in a variety of socio-cultural, economic and environmental contexts of the selected LDCs, the process vulnerabilities, the public health risks involved, the quality control requirements, the economic impacts of current and emerging international trade and safety requirements for agricultural products, and the impacts of other related factors on the adaptation of water recovery for sustainable agricultural development strategies. With the collaboration of UNESCO experts this research is therefore expected to develop strategic decision support tools for local governments and water utilities in undertaking integrated water resources management adaptation strategies towards water recovery for agricultural reuse in order to ensure sustainable food security in water stress regions.