Implication du contrôle cognitif dans la compréhension du langage

par Samuel El Bouzaidi Tiali

Projet de thèse en PCN - Sciences cognitives, psychologie et neurocognition

Sous la direction de Marcela Perrone-bertolotti.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie et Neuro Cognition (laboratoire) et de Langage (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse vise à caractériser finement les interactions anatomo-fonctionnelles entre le réseau de compréhension du langage " spécialisé " ou canonique et le système de contrôle cognitif (CC). Plus spécifiquement, nous voulns évaluer l'implication du CC dans le décodage syntactique et sémantique de l'information pendant la compréhension de phrases. Pour ce faire, nous avons pour objectif d'évaluer de manière exhaustive le CC, la compréhension du langage en situation écologique (conversation) et la compréhension du langage en relation directe avec le CC. Ces évaluations seront réalisées au niveau des performances comportementales mais également au niveau de l'activité cérébrale. A moyen terme, le but de ce projet de thèse est d'apporter de nouvelles pistes permettant d'affiner les modèles neuro-cognitifs de la compréhension du langage oral en interaction avec d'autres fonctions cognitives. À plus long terme, ce projet ouvre à de nouvelles perspectives pour le développement de nouvelles méthodes de réadaptation et de réhabilitation de la compréhension du langage basées sur l'entraînement en CC.

  • Titre traduit

    Cognitive Control Involvement in Language Comprehension


  • Résumé

    This PhD project aims to perform a fine-grained characterization of the anatomo-functional interactions between the ‘specialized' or canonical language comprehension network and of the cognitive control (CC) system. More specifically, we want to evaluate the involvement of CC in syntactic and semantic information decoding during sentence comprehension. In order to evaluate these processes, we will perform in a same population an exhaustive measurement of CC, language comprehension in ecological situation (conversation) and language comprehension in direct interaction with CC (both combined in one task). These measurements will be conducted on both behavioral performances and brain activity. To a medium-term perspective, we would like to bring new avenues allowing the refinement of neurocognitive models of oral language comprehension in interaction with other cognitive functions. To a longer-term objective, we would expect to bring some new insights for the development of novel rehabilitation methods of language comprehension based on CC training.