Implication du Fas ligand soluble dans les maladies inflammatoires

par Andrea Boizard-Moracchini

Projet de thèse en Microbiologie -immunologie

Sous la direction de Patrick Blanco.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sciences de la vie et de la santé , en partenariat avec Immunologie Conceptuelle, Expérimentale et Translationnelle (laboratoire) depuis le 02-10-2017 .


  • Résumé

    Le CD95L se lie à son récepteur, le CD95, et induit une apoptose. Des métalloprotéases sont capables de cliver le CD95L membranaire pour générer un facteur soluble, le s-CD95L, se liant au CD95 mais ayant des fonctions non apoptotiques. Les vascularites associées aux anticorps anti-cytoplasme de neutrophiles (ANCA) sont des maladies rares, dont la physiopathologie reste inconnue : on distingue la polyangéite microscopique (PAM) et la granulomatose avec polyangéite (GPA). Les ANCA ciblent des protéases contenues dans les polynucléaires neutrophiles (PNN). La déplétion des PNN dans un modèle de vascularite à ANCA prévient l'induction de la maladie. Le CD95L est exprimé par l'endothélium vasculaire rénal des patients, pouvant être une source du s-CD95L. Notre équipe a observé que le s-CD95L induit un signal calcique intracellulaire dans les PNN et la production de radicaux libres oxygénés par ces cellules. L'objectifs de mon projet est d'étudier l'implication du s-CD95L dans la physiopathologie des vascularites à ANCA. Nous avons démontré que le s-CD95L sérique est plus élevé dans la PAM active. Nous avons observé qu'une lignée de cellules endothéliales n'exprime pas le CD95L même après activation. Cependant, nous avons démontré que le LPS et le TNFα induisent intensément l'expression du CD95L sur les PNN. Enfin, l'inhibition de la voie non apoptotique de CD95, par le Ritonavir ou le DB550, améliore les paramètres rénaux et diminue le s-CD95L sérique dans un modèle murin de vascularite. Pour le moment, ce travail a permis de mettre en évidence que le s-CD95L est un biomarqueur d'activité de la PAM, que les PNN pré-activés par le TNFα ou le LPS sont des sources potentielles du s-CD95L, et que l'inhibition de la voie non apoptotique du CD95 pourrait être un axe thérapeutique efficace dans ces maladies.

  • Titre traduit

    Involvement of soluble fas ligand in inflammatory diseases


  • Résumé

    CD95L binds to its receptor, CD95, and induces apoptosis. Metalloproteases are capable of cleaving the membrane CD95L to generate a soluble factor, s-CD95L, which binds to CD95 but has non-apoptotic functions. Vasculitides associated with anti-neutrophil cytoplasm antibodies (ANCA) are rare diseases, whose physiopathology remains unknown: microscopic polyangiitis (MAP) and granulomatosis with polyangiitis (GPA) are distinguished. ANCA target proteases contained in polynuclear neutrophils (PNN). Depletion of PNN in an ANCA associated vasculitis (AAV) model prevents disease induction. CD95L is expressed by the renal vascular endothelium of patients, which may be a source of s-CD95L. Our team observed that s-CD95L induces an intracellular calcium signal in PNN and the production of oxygenated free radicals by these cells. The aim of my project is to study the involvement of s-CD95L in the physiopathology of AAV. We have shown that s-CD95L in the serum is higher in active MAP. We observed that an endothelial cell line does not express CD95L even after activation. However, we have demonstrated that LPS and TNFα intensely induce CD95L expression on PNN. Finally, inhibition of the non-apoptotic CD95 pathway by Ritonavir or DB550 improves renal parameters and decreases serum s-CD95L in a murine vasculitis model. For now, this work has made it possible to highlight that s-CD95L is a biomarker of MAP activity, that PNN pre-activated by TNFα or LPS are potential sources of s-CD95L, and that inhibition of the non-apoptotic CD95 pathway could be an effective therapeutic axis in these diseases.