Influence d'une exposition chronique à la dioxine et de l'activation de la voie AhR sur la vascularisation du muscle squelettique

par Christelle Dubois

Projet de thèse en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marianne Gervais taurel.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SVS - Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec IMRB - Institut Mondor de Recherche Biomédicale (laboratoire) et de Equipe 10 Biologie du systeme neuromusculaire (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    L'impact de la pollution environnementale, notamment par l'activation de la voie AhR, sur le muscle squelettique est largement reconnu mais n'a pas encore été étudié à ce jour. Un des polluants principaux activant la voie AhR est la dioxine, plus particulièrement la TCDD. Le muscle squelettique est un tissu plastique capable de régénérer grâce aux cellules satellites mais également grâce à leur environnement cellulaire micro-environnemental. Dans cet environnement, on y trouve la cellule endothéliale. De plus, le muscle squelettique est un tissu fortement vascularisé. Des études préliminaires ont montré que le muscle et plus particulièrement les cellules satellites répondaient à une exposition subchronique in vivo à la dioxine. Ainsi le but est d'étudier l'influence d'une exposition chronique à la dioxine sur la cellule endothéliale, la vascularisation du muscle et l'impact que cela pourrait avoir sur la physiologie du muscle squelettique.

  • Titre traduit

    Influence of chronic dioxin exposure and AhR pathway activation on skeletal muscle vascularisation


  • Résumé

    The impact of environmental pollution, namely the interaction AhR environmental stress pathway and its downstream signalling, is widely recognized yet poorly explored in skeletal muscle. Skeletal muscle shows robust regenerative capacities in response to multiple injuries depending on satellite cells. While satellite cells are indispensable for the regenerative process, there is an increasing evidence for the need of an adequate cellular environment for these cells to properly achieve muscle regeneration. Among the closest cellular partners of MuSCs are vascular cells. The impact of environmental pollutants, especially of TCDD, a robust activator of AhR signalling, on vascular cells, muscle vascularisation and impact on muscle physiology is still unexplored.