Compréhension de nouvelles bases moléculaires de l'invasion par manipulation optogénétique de la signalisation SRC et HCK

par Paul Rivier

Projet de thèse en Neurosciences - Neurobiologie

Sous la direction de Olivier Destaing et de Cyril Boyault.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec CRI IAB - Centre de Recherche Oncologie/Développement - Institute for Advanced Biosciences (laboratoire) et de Equipe 1 - Albiges - Rizo (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Les membres de la famille des kinases SRC intègrent de nombreux stimuli pour coordonner différentes réponses cellulaires impliquées dans la migration, l'invasion, le métabolisme ou l'expression génique. Déterminer le mécanisme de leurs activités spécifiques et redondantes est difficile. Nous avons développé une nouvelle sonde optogénétique pour contrôler la dynamique d'activation de la kinase HCK afin de la comparer avec la sonde optogénétique connue contrôlant SRC, optoSRC. La caractérisation de l'optoHCK activé a révélé une localisation subcellulaire différente de l'optoSRC activée uniquement dans les macrophages. Ceci nous a conduit a tester fonctionnellement cette nouvelle sonde optogénétique uniquement dans ces cellules myéloïdes et a déterminer leur impact sur une structure impliquée dans l'invasion, les invadosomes. Malgré leur homologie, optoHCK et optoSRC présentent des fonctions spécifiques et redondantes sur la formation et la régulation de l'activité de dégradation des invadosomes. Ces données préliminaires confortent l'utilisation de ces deux sondes d'optogénétique pour étudier la dynamique des relations fonctionnelles et les synergies potentielles entre différents membres de la même famille d'éléments de signalisation.

  • Titre traduit

    Understanding of new molecular bases during invasion through optogenetic manipulation of SRC and HCK signaling


  • Résumé

    SRC kinases family members sample numerous stimuli to coordinate different cellular responses implicated in migration, invasion, metabolism or gene expression. Determining the mechanism of their specific and redundant encoding activity is challenging. Here, we developed a new optogenetic probe to control the dynamic of activation of the kinase HCK in order to compare it with the known optogenetic probe controlling SRC, optoSRC. Charaterization of activated optoHCK revealed it different subcellular localization from activated optoSRC only in macrophage. This led us to test functionaly this new optogenetic probe only in this myeloide cells and in order to determine their impact on invadosome. Suprisingly and despite their homology, optoHCK and optoSRC presented specific and redundant functions on invadosome formation and regulation of their degradative activity. These preliminary data support the use of both probes to investigate functional relationship and potential synergy between different members of the same family of signaling elements.