HÉTÉROGÉNÉITÉ ET STOCHASTICITÉ CELLULAIRE DANS LES TISSUS SAINS ET TUMORAUX

par Clémentine Decamps

Projet de thèse en MBS - Modèles, méthodes et algorithmes en biologie, santé et environnement

Sous la direction de Daniel Jost (edisce) et de Magali Richard.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , en partenariat avec Techniques de L'Ingénierie Médicale et de la Complexité - Informatique, Mathématiques et Applications. (laboratoire) et de BCM : biologie Computationnelle et Mathématique (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Chaque tissu est composé de différents types cellulaires. L'équilibre de sa composition est soumis à régulation assurant ainsi un fonctionnement optimal. De même, un type cellulaire donné est caractérisé par un certain niveau de variabilité ou plasticité intrinsèque également fortement contrôlé. Récemment de nombreuses études ont démontré le rôle crucial joué par ces différents niveaux d'hétérogénéité sur l'initiation et le développement de tumeurs cancéreuses. Dans ce projet, nous proposons de développer des méthodes et des modèles innovants permettant de mieux caractériser l'hétérogénéité et la stochasticité cellulaire dans le contexte de tissus sains et cancéreux, et également de détecter des associations entre ces facteurs et la virulence du cancer. En exploitant les nombreuses données massives moléculaires existantes, nous développerons une approche originale à l'interface de la biostatistique, de la bioinformatique, de la physique statistique et de la génétique quantitative, permettant, à long terme, la mise en place de stratégies de médecine personnalisée adaptées à l'hétérogénéité et la stochasticité propre à chaque patient.

  • Titre traduit

    CELLULAR HETEROGENEITY AND STOCHASTICITY IN NORMAL AND TUMOROUS TISSUES


  • Résumé

    Each tissue is composed of different cell types. The balance of its composition is subjected to regulation thus ensuring an optimal function. Similarly, a given cell type is characterized by a certain level of intrinsic variability or plasticity also highly controlled. Recently, numerous studies have demonstrated the crucial role played by these different levels of heterogeneity in the initiation, development and treatment of cancerous tumors. In this project, we propose to develop innovative methods and models to better characterize cellular heterogeneity and stochasticity in the context of healthy and cancerous tissues, and also to detect associations between these factors and the virulence of cancer. By exploiting the numerous publicly-available molecular data, we will develop an original approach at the interface between biostatistics, bioinformatics, statistical physics and quantitative genetics, with the long term objective to set up medical strategies adapted to the heterogeneity and stochasticity proper to each patient.