Analyse multi-échelle de la fonction des facteurs de transcription CUP-SHAPED COTYLEDON

par Nathalie BourÉ

Projet de thèse en Biologie

Sous la direction de Nicolas Arnaud.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences du Végétal : du gène à l'écosystème , en partenariat avec IJPB Institut Jean-Pierre Bourgin (laboratoire) , Pôle MSM: Morphogenèse, Signalisation, Modélisation (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    L'architecture des plantes représente un levier important pour améliorer les performances des cultures. Il est donc important de comprendre avec beaucoup de détails les mécanismes contrôlant sa mise place à plusieurs échelles. L'émergence de nouveaux axes de croissance nécessite le développement d'organes latéraux séparés du méristème par un domaine frontière. Les facteurs de transcription CUP-SHAPED COTYLEDON (CUC) sont d'importants régulateurs du développement des domaines frontières chez les végétaux. Malgré leurs rôles fondamentaux dans de multiples contextes développementaux impactant l'architecture des plantes, on en sait peu sur les mécanismes moléculaires qu'ils déclenchent et sur la façon dont ils contrôlent la morphogenèse. Des travaux récents réalisés dans l'équipe d'accueil ont commencé à élucider ce processus: le facteur de transcription CUC2 peut réprimer localement la croissance par fixation compétitive directe sur les cibles des facteurs de transcription PIF4 / ARF6 / BZR1, qui sont des régulateurs clé de l'expansion cellulaire. En utilisant principalement la feuille comme modèle, l'objectif de ce projet de thèse est de comprendre comment les facteurs de transcription CUC régulent localement la croissance cellulaire au niveau moléculaire, quelles sont les conséquences de leur action à l'échelle cellulaire et comment ces mécanismes sont intégrés au niveau de l'organe dans son ensemble.

  • Titre traduit

    Multi-scale analysis of CUP-SHAPED COTYLEDON transcription factors function


  • Résumé

    Plant architecture is an important lever for improving crop performance. It is therefore important to understand in great detail the mechanisms controlling its implementation at multiple scales. The emergence of new growth axes requires the development of lateral organs separated from the meristem by a boundary domain. The CUP-SHAPED COTYLEDON (CUC) transcription factors are essential for the development of plant boundaries. Despite their fundamental roles in multiple developmental contexts impacting plant architecture, little is known about the molecular mechanisms they trigger and how they control morphogenesis. Recent works performed in the lab have started to answer these questions: the CUC2 transcription factor may repress locally growth by direct competitive binding on targets of the PIF4/ARF6/BZR1 module, a key regulator of cell expansion. Using primarily the leaf as a model, the objective of this PhD project is to understand how CUC TFs regulate locally cell growth at the molecular level, what could be the cellular output at organ boundaries and how these processes are integrated for proper organ development.