Mésusage des médicaments : caractérisation, et évaluation dans les données du système national des données de santé (SNDS). Cas des benzodiazépines et opiacés faibles.

par Allison Singier

Projet de thèse en Pharmaco-épidémiologie - Option pharmaco-épidémiologie, pharmaco-vigilance

Sous la direction de Francesco Salvo.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Bordeaux Research Center for Population Health (laboratoire) et de E9 - Assessing Health in Digitaliing real-world setting : pharmacoepi and beyond_AHeaD (equipe de recherche) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Le mésusage des médicaments se définit comme une utilisation inappropriée des médicaments au regard des recommandations en vigueur, des résumés de caractéristiques du produit ou des caractéristiques de l'individu. A l'heure actuelle, malgré qu'il s'agisse d'un enjeu de Santé Publique et que la lutte contre le mésusage soit un des objectifs inclus dans la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022, aucune méthode efficiente de prédiction du mésusage n'est mise en place. L'objectif principal de ce projet est de caractériser le mésusage des médicaments et d'identifier les facteurs prédictifs du mésusage à partir des données du système national des données de santé (SNDS), et de deux classes médicamenteuses : les benzodiazépines et les opiacés faibles. Ce projet comporte 3 axes. L'axe 1 a pour objectif de contextualiser le sujet de la thèse et de caractériser le mésusage via la réalisation d'une revue systématique de la littérature sur les définitions de mésusage, et d'une étude des pratiques de déprescription des benzodiazépines par les médecins généralistes français. Les axes 2 et 3 ont pour objectifs (i) d'identifier les facteurs d'entrée en mésusage de benzodiazépines et d'opiacés faibles (palier II), et (ii) de quantifier le mésusage des opiacés faibles en France à partir des données du SNDS.

  • Titre traduit

    Medicine misuse: characterization, and assessment using data from the French national system of health data (SNDS). Case of benzodiazepines and weak opioids.


  • Résumé

    Medicine misuse is defined as the use of a medicine not consistent with legal or medical guidelines or as the inappropriate use of a medicine considering the patient's characteristics. Medicine misuse is a public health issue and its reduction is one of the objectives of the French National Health Strategy 2018-2022. However, there is no efficient method to predict medicine misuse. The aim of this PhD is to characterize medicine misuse and to identify the predictive factors of misuse based on data from the French national system of health data (SNDS) using data for two therapeutic classes: benzodiazepines and weak opioids. This project includes three parts. The first aims to characterize medicine misuse performing a systematic review of the literature on misuse definitions, and to study compliance with benzodiazepines deprescribing guidelines using data from a cross-sectional survey of the practices of general practitioners. The second and third parts aim (i) to identify the factors predicting benzodiazepines' and weak opioids' misuse, and (ii) to quantify the misuse of weak opioids in France using data from the SNDS.