Modélisation de l'évolution d'une proto-étoile à neutrons

par Aurélien Pascal

Thèse de doctorat en Astronomie et Astrophysique

Sous la direction de Micaela Oertel.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de Astronomie et Astrophysique d'Ile de France , en partenariat avec Laboratoire Univers et THéories (laboratoire) et de Observatoire de Paris (établissement opérateur d'inscription) .


  • Résumé

    Si les principaux aspects du mécanisme des supernovas a effondrement de cœur sont aujourd'hui compris, des détails importants sur la microphysiques restent sujets à beaucoup d'incertitudes. En particulier, les neutrinos jouent un rôle clé dans le mécanisme mais les taux d'interactions entre les neutrinos et la matière dense sont encore assez peu compris. Dans cette thèse nous présentons un nouveau code d'évolution des proto-étoiles à neutrons, et l'utilisons avec le code de simulation de supernova à effondrement de cœur CoCoNuT pour étudier l'influence des incertitudes sur les taux de réaction des neutrinos. Les effets convectifs, qui jouent un rôle majeur dans l'évolution des proto-étoiles à neutrons, ont été pris en compte avec la théorie de la longueur de mélange.

  • Titre traduit

    Modelling proto-neutron star evolution


  • Résumé

    If the main features of the core-collapse supernova mechanism are now understood, some important details about the microphysics are still subject to a lot of uncertainties. In particular, neutrinos are playing a key role in the core-collapse mechanism but interactions rates between neutrinos and dense matter are still poorly understood. In this thesis we present a new code for proto-neutron star evolution, and we use it together with the CoCoNuT core-collapse code to study the influence of the uncertainties on neutrino reaction rates. Convective effects, which plays a crucial role in proto-neutron stars evolution, have been taken into account with the mixing length theory.