La fabrique du droit Face à l'innovation radicale : Une approche par les sciences du management

par Iris Champagne

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Albert David.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse en sciences de gestion vise à analyser la façon dont le droit se conçoit face à des situations répétées d'innovation radicale, et à élaborer et expérimenter de nouvelles façons de gérer ce processus de conception. Nous faisons l'hypothèse que les régimes d'innovation radicale qui caractérisent nos sociétés posent des problèmes de « fabrique du droit ». Le droit étant ici objet de recherche, nous utiliserons comme cadres conceptuels les théories qui rendent compte de ce qu'est le droit et de la façon dont il est habituellement conçu et actualisé. Du point de vue des sciences de gestion, on mobilisera des théories relatives aux processus de « fabrique », en particulier les théories formelles de la conception, et nous emprunterons aux théories qui traitent de la fabrique de la stratégie. Ce cadre théorique permettra d'étudier les régimes de conception du droit et les modes de raisonnement utilisés dans les situations d'innovation radicale. On mobilisera également, pour qualifier les contextes dans lesquels se posent ces questions de fabrique du droit, des travaux sur l'innovation radicale et répétée, ainsi que des travaux de portée plus générale sur les dynamiques des sociétés contemporaines : dynamiques institutionnelles, travaux sur les cycles d'accélération et sur les phénomènes de disruption à l'échelle sociétale. La méthodologie combinera entretiens qualitatifs, études de cas, analyse des textes juridiques, conception et expérimentation de protocoles de fabrique du droit. Les résultats attendus sont une compréhension renouvelée des processus de fabrique et d'actualisation du droit face à l'innovation radicale répétée et la proposition de modes de management inédits de ces processus.

  • Titre traduit

    Creation of law facing disruptive innovations : a management approach


  • Résumé

    This thesis project in management sciences aims to analyze the way law is conceived in the face of repeated situations of radical innovation, and to develop and experiment new ways of managing this design process. We hypothesize that the radical innovation regimes that characterize our societies pose "law factory" problems. As law is the object of research, we will use as conceptual frameworks theories that account for what law is and how it is usually conceived and updated. From the point of view of the management sciences, theories about "factory" processes, in particular the formal theories of design, will be mobilized, and we will borrow from the theories that deal with the making of strategy. This theoretical framework will be used to study law design regimes and the modes of reasoning used in situations of radical innovation. In order to characterize the contexts in which these law-making issues are raised, we will also call on work on radical and repeated innovation, as well as work of a more general scope on the dynamics of contemporary societies: institutional dynamics, research on acceleration cycles and disruption phenomena at the societal scale. The methodology will combine qualitative interviews, case studies, analysis of legal texts, design and experimentation of law factory protocols. The expected results are a renewed understanding of the process of fabricating and updating the law in the face of repeated radical innovation and the proposal of new management methods for these processes.