La sobriété matérielle en France

par Nathan Ben Kemoun

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Valérie Guillard.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (établissement de préparation de la thèse) depuis le 31-08-2018 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche vise à importer la notion de "sobriété" dans l'espace des sciences de gestion sous l'angle du comportement du consommateur. Pour ce faire, nous souhaitons adapter les démarches conceptuelles et les contributions des courants de la frugalité (Lastovicka et al., 1999), de la simplicité volontaire (Craig-Lees et Hill, 2002) et de l'anti-consommation (Lee et Fernandez, 2007) aux conditions du dialogue français autour des perspectives de sobriété en regard des travaux de l'écologie politique (Gorz, 1992 ; Illich, 1983) et de la décroissance heureuse (Latouche, 2005 ; Bourg et al., 2015). Plus spécifiquement, nous aimerions comprendre les démarches de simplification matérielle et de désencombrement du lieu de vie à l'aune d'une approche transdisciplinaire en nous questionnant : Comment la reprise psycho-socio-biologique propre aux démarches de simplification matérielle modifie-t-elle le rapport des individus à la consommation ? Avec une approche phénoménologique adaptée à la récence des travaux consacrés au phénomène et une enquête exploratoire fondée sur la réalisation d'entretiens semi-directifs, qui sera complétée par un dispositif de recherche-action participative, ce travail de recherche se donnera pour objet d'ouvrir le dialogue entre différents champs disciplinaires pour 1) élargir les conditions du débat français autour des perspectives de sobriété et de décroissance, 2) affiner notre compréhension du « marché de la simplicité » et 3) questionner l'efficacité socio-environnementale du désencombrement dans la perspective d'un programme concerté de sobriété.

  • Titre traduit

    Voluntary Simplicity in France


  • Résumé

    This research work aims to introduce the notion of "material simplicity" within the disciplinary field of French management sciences from the perspective of consumer behavior research. For these purposes, we would like to adapt the conceptual approaches and the contributions of the frugality, the voluntary simplicity and the anti-consumption research streams to the specific conditions for dialogue in French research around the perspectives of downshifting consumption. More specifically, we would like to understand the decluttering trends with a transdisciplinary approach asking : How does the psycho-socio-biologic revival, typical of the decluttering trend, change the consumption preferences and choices ? With a phenomenological approach, semi-structured interviews and a participatory action research, this research work aims to open the French debate around the perspectives of downshifting consumption, to refine our understanding of the "decluttering market" and to question the socio-environmental effectiveness of decluttering for the purposes of a (possible) shared agenda.