Etude de la structure et de la durabilité de pérovskites dopées par des terres rares

par Julie Jonfal

Projet de thèse en Sciences des Matériaux

Sous la direction de Stéphanie Rossano.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Sciences, Ingénierie et Environnement (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec LGE - Laboratoire Géomatériaux et Environnement (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Ce sujet de thèse aborde l'étude de phases cristallines de type pérovskite (ABO3) qui couvrent des domaines d'intérêt multiples (environnement, physique et géologie). Les pérovskites sont des composés aux applications technologiques potentielles diverses (supraconducteur, matrice de stockage des radioéléments, photocatalyseur). Dans le contexte du stockage des déchets radioactifs, la pérovskite CaTiO3 est un composant principal du SYNROC (matrice complexe envisagée pour le stockage HA-VL). Au cours d'une étude précédente au laboratoire, il a été montré qu'une incorporation importante de Nd, utilisé comme analogue aux actinides, dans CaTiO3 était possible. Afin d'avoir une meilleure compréhension sur le comportement en site de stockage, il est nécessaire d'étudier la durabilité de ces pérovskites dans différentes conditions (pH, température,…). Ce travail de thèse se décompose en deux objectifs principaux. Le premier objectif est d'affiner les résultats concernant les sites d'accueil des terres rares dans des structures pérovskites de différentes compositions chimiques en fonction de leur état d'oxydation et de leur rayon ionique. Dans un deuxième temps, la durabilité de ces matériaux dopés soumis à différentes conditions d'altération (pH, température, microorganismes) sera étudiée.

  • Titre traduit

    Structural and durability investigations of rare-earth doped perovskites


  • Résumé

    The first part of this thesis concerns the optimization of the synthesis processes of perovskites. Pure compounds will be synthesized before going on with the insertion of Rare-Earth elements. Limits of solubility will be determined and crystalline structures will be studied by Raman and X-ray diffraction spectrometries. The second part of this PhD will concern durability properties of the synthesized compounds.