Développement territorial et "Southern Turn" : une rénovation de la théorie de la base économique par et pour les villes des Suds.

par Ludovica Milano

Projet de thèse en Urbanisme - Mention aménagement

Sous la direction de Magali Talandier.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec Politiques publiques, ACtions politiques, TerritoirEs (laboratoire) et de Territoires (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour vocation d'innover dans les théories et les pratiques du développement économique territorial des Suds. Elle vise à construire de nouvelles approches de la création et de la circulation de richesses qui soient propres aux contextes urbains et territoriaux des Suds et construites à partir du terrain. D'un point de vue théorique, il s'agit d'ouvrir les Sciences Régionales au « Southern Turn » et plus explicitement vers la prise en compte d'autres moteurs de développement, voire d'autres trajectoires possibles pour atteindre le bien-être des populations. La théorie que nous proposons de mobiliser, à savoir la théorie de la base économique, a montré au cours de la dernière décennie son potentiel novateur au Nord. En questionnant la déconnexion entre les processus locaux de croissance et de développement, elle constitue un outil opérationnel pour aider les décideurs politiques à mieux appréhender les enjeux de développement socio-économique d'un territoire. En effet, cette théorie repose sur l'idée que le développement économique d'un territoire dépend de sa capacité à capter des richesses externes, mais également de sa capacité à assurer la circulation de ces richesses dans le territoire, au profit des populations locales. Nous sommes convaincus de la pertinence de cette approche dans d'autres contextes que ceux des pays du Nord,sous réserve d'une modification profonde et d'une réadaptation spécifique de ce cadre théorique dans les Suds.

  • Titre traduit

    Territorial development and "Southern Turn": rethinking the economic-base theory from and for the cities of the Souths.


  • Résumé

    This thesis has the ambition to innovate in the theories and practices of territorial economic development of the Souths. It aims to build new approaches to the creation and circulation of wealth, that will be specific to the urban and territorial contexts of the Souths and built from the ground. From a theoretical point of view, this approach contributes to open Regional Sciences to the "Southern Turn", taking into account other development drivers, or even other possible paths to achieve the well-being of populations. The theory we propose to mobilize, namely the economic-base theory, has shown in the last decade its innovative potential in the North. By questioning the disconnect between local processes of growth and development, this theory is an operational tool to help policy makers to better understand the socio-economc issues of territories. Indeed, this theory is based on the idea that the economic development of a territory depends on its ability to capture external wealth, but also on its ability to ensure the circulation of this wealth in the territory, for the benefit of local populations. We are convinced of the relevance of this approach in other contexts than those of the Northern countries. However, this requires a profound modification and a specific re-adaptation of this theoretical framework from the Souths.