Facteurs individuels et écologiques associés à la participation aux différents dépistages du cancer du sein chez la femme et impact sur la survie après un cancer du sein

par Marie Poiseuil

Projet de thèse en Santé publique Epidémiologie

Sous la direction de Gaëlle Coureau et de Brice Amadeo.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) , en partenariat avec Bordeaux Research Center for Population Health (laboratoire) et de T8 - Cancer environnement (equipe de recherche) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    La participation au dépistage du cancer du sein contribue à améliorer la survie des femmes atteintes d'un cancer. Cependant, en France, le taux de participation au dépistage organisé était seulement de 51 % en 2015, en dessous du seuil de 70 % préconisé par l'OMS. Ce faible taux de participation peut être expliqué en partie par la présence concomitante de deux dépistages : individuel et organisé, mais aussi par des facteurs socio-économiques. En effet, les femmes de zones défavorisées réalisent moins de mammographies, sont diagnostiquées avec un stade plus avancé et ont donc une survie plus faible. L'objectif de ce projet est d'étudier les facteurs qui influencent la participation ou non aux différents dépistages et d'estimer la survie des femmes atteintes d'un cancer selon la participation aux dépistages et les facteurs socio-économiques. L'étude portera sur les femmes de 50 à 74 ans. Dans un premier temps un croisement sera réalisé entre les bases de données des structures de dépistage des départements et celles de l'assurance maladie afin d'identifier les femmes ayant réalisé un dépistage organisé, un dépistage individuel ou aucun dépistage. Dans un second temps, une enquête transversale sera menée, sur un échantillon de femmes, à l'aide d'un questionnaire, pour étudier des facteurs quantitatifs et qualitatifs associés à la participation. Enfin, une analyse de survie sera réalisée, à partir des données des registres des cancers, pour les femmes atteintes d'un cancer en prenant en compte un biais majeur : le biais d'avance au diagnostic. Ce projet permettra d'obtenir un état des lieux de la participation au dépistage individuel, organisé ou à aucun dépistage ainsi qu'une description des raisons ou obstacles de la participation au dépistage. Il permettra par ailleurs de décrire la survie des femmes atteintes d'un cancer en fonction de la participation au dépistage et du niveau socio-économique.

  • Titre traduit

    Individual and ecological factors associated with participation in different breast cancer screenings in women and impact on survival after breast cancer


  • Résumé

    Participation to breast cancer screening contributes to improve survival in women with breast cancer. In France, participation rate for organized screening was only 51% in 2015, below the 70% threshold recommended by the WHO. This low participation rate can partly be explained by the presence of two concomitant screenings: an opportunistic one and an organized one; but also by socioeconomic factors. Indeed, women coming from deprived areas undergo less mammography, are diagnosed with an advanced stage of cancer and have a lower survival. The objective of this project is to study the factors associated with the participation in organized or opportunistic screening and to assess the survival in women with breast cancer according to screening participation and socioeconomic factors. The study will include women aged 50 to 74 years old. Firstly, data from screening coordination structures and data from the health insurance service will be crossed in order to identify women with: an organized screening, an opportunistic screening or no screening. Secondly, a cross sectional survey will be performed on a women sample, using a questionnaire, to identify quantitative and qualitative factors associated with screening participation. Finally, survival analyses will be carried out in women with breast cancer, using data from cancer registries and taking into account the lead time bias which is linked to screening. This project will allow to obtain an inventory of participation in opportunistic screening, organized screening or in no screening and to identify the reasons or obstacles of participation in screening. Besides, it will permit to describe the survival in women with breast cancer according to screening participation and socioeconomic status.