Approche méthodologique de l'analyse des transformations de l'activité de co-conception de produits dans un environnement de réalité augmentée

par Maud Poulin

Projet de thèse en GI : Génie Industriel : conception et production

Sous la direction de Jean-François Boujut et de Cédric Masclet.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale Ingénierie - matériaux mécanique énergétique environnement procédés production (Grenoble) , en partenariat avec Sciences pour la conception, l'optimisation et la production (Grenoble) (laboratoire) et de Conception Collaborative (equipe de recherche) depuis le 30-09-2018 .


  • Résumé

    Nous avons pour projet de développer des travaux complémentaires à ceux déjà engagés avec Politecnico de Milano dans le cadre du Projet SPARK (H2020-ICT). Nous aimerions mener une analyse de l'activité de co-conception d'un objet dans un environnement de réalité mixte afin d'énoncer les apports de la technologie dans le processus de conception en termes d'usage, d'utilité et d'utilisabilité de la plateforme par les utilisateurs. (Précisons que les sessions de co-conception sont des réunions de travail qui impliquent des concepteurs et les clients ou utilisateurs finaux. Ce sont des réunions d'évaluation de concept et de génération d'idées en faveur de la conception d'un artefact ou la manipulation des prototypes est une activité centrale.) En effet l'activité de co-conception entre des designers et des clients rencontre de nombreux obstacles liés au manque de familiarité des clients avec les pratiques et les outils de conception. D'après les données déjà recueillies par les deux structures, nous avons pour objectif de croiser nos résultats afin d'en extraire des indicateurs de catégorisation des gestes appelés « ephemeral ». De plus, comme annoncé précédemment, notre ambition est de combiner les analyses quantitatives portant sur les variables de « discours » et de « gestes » et l'analyse qualitative de l'activité sur une tâche prescrite aux utilisateurs afin de faire émerger des recommandations sur la conception des IHM (Interfaces Hommes-Machines) et de construire des méthodologies adaptées à la participation de non experts dans les sessions de co-conception.

  • Titre traduit

    Methodological approach of the analysis of the transformations of product co-design activity in an augmented reality environment


  • Résumé

    Our project is to develop complementary works to those already engaged with Politecnico de Milano under the SPARK Project (H2020-ICT). We would like to conduct an analysis of the co-design activity of an object in a mixed reality environment to articulate the contributions of technology in the design process in terms of usability, usability, and usability. of the platform by the users. (Note that co-design sessions are work meetings involving designers and end-users, which are concept assessment and idea generation meetings for artifact design.) Indeed, the co-design activity between designers and customers encounters many obstacles related to the lack of familiarity of customers with practices and design tools. According to the data already collected by the two structures, we aim to cross our results in order to extract indicators of categorization of gestures called 'ephemeral'. In addition, as previously announced, our ambition is to combine quantitative analyzes of the variables of 'speech' and 'gestures' and the qualitative analysis of the activity on a task prescribed to the users in order to bring out recommendations on the design of HMIs (Human Machine Interfaces) and to build methodologies adapted to the participation of non-experts in co-design sessions.