Jean-Joachim Pellenc (1751-1833), conseiller et plume politique, de la Révolution à la monarchie de Juillet

par Baptiste Vinot

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (equipe de recherche) depuis le 17-07-2018 .


  • Résumé

    Collaborateur de Mirabeau durant l'Assemblée constituante, puis agent de liaison entre la Cour et le diplomate autrichien Mercy-Argenteau, Pellenc entame, sous la Révolution, une carrière politique dans l'ombre de grands personnages. Discours, pamphlets, brochures, articles, correspondances, mémoires et rapports, ses écrits sont le témoignage d'une pratique du pouvoir en mutation avec l'émergence d'entourages politiques polyvalents et le souci croissant de saisir et de maîtriser l'opinion.


  • Pas de résumé disponible.