La genèse du consentement: la socialisation des collégien.ne.s et des lycéen.ne.s à la police

par Pierre Pozzi

Projet de thèse en Sciences politiques

Sous la direction de Jacques De maillard et de Mathilde Darley.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec Centre de Recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Penales (laboratoire) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 31-08-2018 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur la socialisation des « jeunes » aux policier.e.s. Nous nous intéressons à la production du consentement à la violence physique légitime et à l'apprentissage de l'exercice de l'autorité de ses détenteur.ice.s pour les collégien.ne.s et lycéen.ne.s. Nous poursuivons un double objectif : tout d'abord contribuer à une compréhension nouvelle des processus de socialisation à la police au sein d'une société démocratique ; pour, dans un second temps, resituer l'analyse dans le cadre de l'exercice de l'autorité de l'Etat. Notre questionnement principal réside donc dans une interrogation à double sens : Comment les jeunes se socialisent-ils/elles aux forces de l'ordre ? Et de quelles manières ces institutions étatiques chargées de missions répressives socialisent-elles les jeunes à leur autorité ?

  • Titre traduit

    The consent's genesis : how young scholars socialize to the police


  • Résumé

    This research concerns the socialization of "young people" to police officers. We are interested in the consent's manufacturing in the legitimated use of physical force and in the learning of the practises of officer's authority for young scholars. First of all we want to contribute to a new understanding of the socialization to the police's processes in a democratic society; for, secondly, re-place the analysis within the framework of the exercise of the State's authority. Our main questioning lies in an interrogation with a double meaning: how the young people socialize to law enforcement? And how these repressive state institutions do socialize young people to their authority?