De l’anthropologie politique à une nouvelle philosophie critique. Recherches pour une contre-anthropologie du Concept.

par Quentin Mur

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Guillaume Sibertin-blanc.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de ED Pratiques et théories du sens , en partenariat avec Laboratoires d'études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (equipe de recherche) depuis le 10-07-2018 .


  • Résumé

    Ma recherche doctorale aura pour objectif d’interroger les effets des recherches en anthropologie disciplinaire contemporaine sur le discours philosophique et sur ses prétentions à assumer une tâche de création et de critique conceptuelles. 1) Il s’agira pour une part de produire une cartographie de certains débats en cours qui témoignent d’un renouveau des dialogues interdisciplinaires entre philosophie et anthropologie. Ma recherche s’attachera à reconstruire les enjeux épistémologiques, théoriques et politiques de ce qui a donné à ce dialogue l’un de ses centres de gravité : l’idée-programme de « contre-anthropologie », ou de reverse anthropology [Wagner, 2014]. Cette contre-anthropologie soumet les polarités classiques du débat épistémologique (sur les rapports entre le « sujet » du savoir et son « objet », entre l’universalité dont se prévaut l’un et la relativité qui lui impose l’altérité de l’autre…) à un paradigme perspectiviste, plaçant les anthropologies indigènes en position d’ethno-philosophies capables de mettre au jour les présupposés impensés de l’anthropologie scientifique en disloquant les structures conceptuelles qu’elle hérite de la philosophie moderne européenne. 2) Il s’agira également d’historiciser ces débats, de façon à élucider le crible sélectif qui y agit en refoulant certains pans de leur généalogie théorique et politique. Ma recherche visera notamment à réévaluer le rôle que doit y tenir le courant de « l’ethnocide » initié par Robert Jaulin [1970 ] et dont la période productive s’étend de 1965 à 1975. Toutefois ce courant fut rapidement discrédité puis effacé de l’histoire de l’ethnologie hexagonale. Je m’attacherai à montrer que, quelques années après Franz Fanon, le courant de l’ethnocide compte parmi les premiers à poser le problème de la destructivité culturelle de l’Europe coloniale en tant qu’a priori historique – ou condition quasi-transcendantale – de sa production conceptuelle même . 3) Il s’agira enfin d’analyser pour lui-même le caractère fortement surdéterminé de la contribution que la philosophie demande à l’anthropologie disciplinaire pour l’aider à redéfinir sa fonction critique, ses objets et ses moyens conceptuels. Cette surdétermination ou équivocité ne tient pas seulement à l’hétérogénéité des anthropologies indigènes mobilisées et des interfaces théoriques qui en opèrent la « traductibilité » dans les catégories de la philosophie moderne. Elle appelle également une analyse des reconfigurations successives ou parallèles des enjeux politiques qui les investissent, entre critique du capitalisme et de ses dynamiques coloniales ou néocoloniales, contestation de l’institution étatico-nationale et des limites qu’elle prescrit à la capacité politique, enseignements divergents tirés de l’histoire contemporaine des luttes indigènes, constitution conflictuelle des langages de l’écologie politique. Ma recherche ne prétend donc être ni une épistémologie historique de l’anthropologie considérée pour elle-même, ni tout à fait une histoire des investissements idéologiques et politiques du savoir anthropologique. En empruntant à l’une et à l’autre de ces approches certains segments de mon enquête, je me propose d’éclairer la façon dont les problèmes soulevés par la politisation du savoir anthropologique contemporain ont pu être (de façon avérée) ou pourraient être (hypothétiquement) transférés – et dans quelles limites – au discours philosophique lui-même. Qu’advient-il de la tâche critique de ce dernier lorsqu’elle est réinterrogée du point de vue des cadres épistémologiques et politiques des peuples dits « non-modernes » ?


  • Pas de résumé disponible.