L'influence de la Hiérarchie d'Animation sur les processus de référence : Analyse linguistique de corpus

par Célia Hoffstetter

Projet de thèse en Etudes anglophones

Sous la direction de Laure Gardelle.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Linguistique et Didactique des Langues Etrangères et Maternelles (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de préciser l'organisation de la Hiérarchie d'Animation ainsi que son rôle dans le discours, en particulier les stratégies de référence. Elle s'appuie sur un corpus de textes en anglais incluant des référents fictionnels aux degrés d'animation divers, y compris des référents difficiles à catégoriser dans la Hiérarchie d'Animation telle qu'on la connaît aujourd'hui. Il s'agira dans un premier temps de parvenir à une définition précise et complète des conséquences linguistiques des statuts d'humain et d'inanimé prototypiques, de manière à établir dans un second temps une comparaison entre les référents problématiques ou hybrides du corpus et les référents plus « classiques », quant à la façon dont ils sont traités en discours. Les paramètres linguistiques qui ressortiront de cette analyse permettront à terme de constituer des catégories d'animation.

  • Titre traduit

    The Impact of the Animacy Hierarchy on Reference: A Corpus Analysis


  • Résumé

    The aim of this thesis is to clarify the structure of the Animacy Hierarchy and how it impacts discourse production and reference strategies in particular. It relies on the analysis of a corpus of fiction in English including a wide range of animate and inanimate referents, some of which are difficult to categorise in the Animacy Hierarchy as we know it. It seeks to elaborate a more precise description of the linguistic consequences of prototypical human and inanimate status, in order to draw a comparison between problematic or hybrid referents on the one hand, and ‘classical' referents on the other hand, as to how they are treated in discourse. The linguistic criteria that will emerge from this analysis will help establish categories of animacy.