Etude sur la relation entre l'expérience sensorielle des touristes et la mémorabilité d'une destination touristique

par Kang wook Cho

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Isabelle Frochot.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences et ingénierie des systèmes, de l'environnement et des organisations (Chambéry) , en partenariat avec Institut de Recherche en Gestion et Économie (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    L'objectif de ce projet de thèse est de proposer d'investiguer dans quelle mesure la mémoire longtemps après un voyage peut être réinterprété sur les expériences touristiques particulière et stimuler les actes de la revisite ou les recommandations sur une destination touristique. L'es cinq sens ont clairement été identifiés comme des éléments clés de l'expérience, mais peu de recherche portent encore sur leur rôle dans l'expérience touristique, alors que celle-ci est en premier lieu multi-sensorielle. La mémoire joue un rôle de premier plan dans l'évolution et la réinterprétation des expériences grâce à la narration. Ce n'est pas l'expérience qui met fin à l'histoire, au-delà des voyages, les souvenirs continuent à évoluer et à changer. La mémoire est activement impliquée dans la reproduction de la signification et de l'image de la destination visitée. La mémoire est le facteur le plus influant dans l'expérience des touristes (Selstad, 2007; Cultler & Carmichael, 2010). Freeman (2010) a déclaré que partager des souvenirs affecte la façon dont les touristes se souviennent et parlent du passé. Fridgen (1984) a constaté que dans l'étude du tourisme, les souvenirs interagissent avec les expériences touristiques. Grâce à ces interactions, les expériences négatives peuvent disparaître et on ne se rappelle que des souvenirs positifs (les anglais parlent de « rosy view »). Au fil du temps, les mémoires sont reconstruites et réinterprétées à travers des renégociations verbales et lors de partage avec des proches (Cultler & Carmichael, 2010 ; Freeman, 2010 ; Selstad, 2007). ). Par ailleurs, les études sur la renégociation de la mémoire de l'expérience touristique tout particulièrement influencé par les stimuli sensorielles restent encore trop peu étudiées. . Ce projet de thèse propose d'investiguer dans quelle mesure les expériences sensorielles peuvent nourrir la mémoire longtemps après un voyage, stimuler les achats futurs et venir alimenter les stratégies promotionnelles de marque de territoire. A ce stade, les hypothèses peuvent s'envisager comme suit : • Dans l'expérience touristique, certains sens peuvent être distinctivement associés à des expériences vécues à la destination • Certains facteurs environnementaux, externes et internes, peuvent influencer la perception des stimuli sensoriels • Les sens peuvent être stimulés par les prestataires touristiques lors de l'expérience insitu • La sollicitation des sens à la destination permet d'influencer les actes d'achat futurs et les recommandations • La mémoire sensorielle évolue dans le temps

  • Titre traduit

    Study on the relationship between the sensory experience of tourists and the memorability of a tourist destination


  • Résumé

    The aim of this thesis project is to propose to investigate to what extent the long term memory after a trip can be reinterpreted on the particular tourist experiences and stimulate the acts of revisiting or recommendations on a tourist destination. The five senses have clearly been identified as key elements of the experiment, but little research is yet done on their role in the tourism experience, whereas it is primarily multi-sensory. Memory plays a leading role in the evolution and reinterpretation of experiences through storytelling. It's not the experience that ends the story, beyond the travels, the memories continue to evolve and change. Memory is actively involved in reproducing the meaning and image of the visited destination. Memory is the most influential factor in the experience of tourists (Selstad 2007, Cultler & Carmichael 2010). Freeman (2010) said that sharing memories affects the way tourists remember and talk about the past. Fridgen (1984) found that in the study of tourism, memories interact with tourist experiences. Thanks to these interactions, negative experiences can disappear and only positive memories can be remembered (the English speak of "rosy view"). Over time, memories are reconstructed and reinterpreted through verbal renegotiations and sharing with relatives (Cultler & Carmichael 2010, Freeman 2010, Selstad 2007). ). Moreover, studies on the renegotiation of the memory of the tourist experience, particularly influenced by sensory stimuli, are still insufficiently studied. This thesis project proposes to investigate to what extent sensory experiences can nourish the memory long after a trip, to stimulate the future purchases and come to feed the promotional strategies of mark of territory. At this stage, the assumptions can be considered as follows: • In the tourism experience, some senses can be distinctively associated with experiences at the destination • Some environmental factors, external and internal, can influence the perception of sensory stimuli • The senses can be stimulated by tourism providers during the insitu experience • Solicitation of the senses at the destination can influence future purchase acts and recommendations • The sensory memory evolves over time