Les épopées sur les scènes contemporaines. Raconter un patrimoine partagé au théâtre

par Anaïs Tillier

Projet de thèse en Lettres et arts spécialité Arts du spectacle -

Sous la direction de Malika Bastin.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Centre de recherche ISA (Imaginaire & Socio-Anthropologie) de l'UMR CNRS 5316 Litt&Arts (Arts & Pratiques du Texte, de l'Image, de l'Ecran & de la Scène) (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Depuis le début du XXIème siècle, nous assistons en France à une présence croissante de représentations dramatiques d'épopées. L'objet de cette thèse est d'interroger ce phénomène sous l'angle des procédés de réécritures qu'ils impliquent : pourquoi, comment faire du théâtre avec une épopée ? À l'aide d'analyses de spectacles, d'analyses dramaturgiques, d'entretiens avec des artistes et des programmateurs de théâtre, nous essayerons de confirmer – ou infirmer – les hypothèses suivantes : les épopées permettent aux artistes de proposer de nouvelles formes théâtrales, d'innover avec un retour à la narration et des histoires à raconter, sans pour autant revenir à des formes théâtrales anciennes. De plus, le détour par les épopées et leurs réécritures pourraient être un moyen pour les auteurs et metteurs en scène d'avoir du recul sur leur démarche et leur fonction d'artistes de théâtre.

  • Titre traduit

    Epics on contemporary scenes. Telling a shared cultural heritage in theatre


  • Résumé

    Since the beginning of the 21st century, there is a growing presence of performances of epics in France. This thesis aims at questioning this phenomenon from the perspective of rewriting methods: why and how to do theatre based on an epic? Thanks to dramatic and dramaturgic analyses, interviews with artists and theatre programmers, I will try to confirm – or invalidate – these hypotheses: epics enable artists to propose new dramatic forms and to innovate with a return to narration and stories to tell, without going back to ancient theatrical forms. Furthermore, the use of epics and their rewritings can be a way for artists to get some distance from theirs works and their roles as artists.