Evaluation de la performance de l'irrigation à la parcelles: déterminants de l'uniformité de distribution, durabilité des systèmes et approche des dangers représentés par la réutilisation d'eaux usées traitées

par Bruno Molle

Thèse de doctorat en Sciences de l'Eau

Sous la direction de Gilles Belaud.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Montpellier ; École Doctorale ; 2015-...) , en partenariat avec G-EAU - Gestion de l'Eau, Acteurs, Usages (laboratoire) .


  • Résumé

    Thèse de VAE: le document retrace la trajectoire que j'ai suivie au cours de ma carrière et surtout depuis mon entrée au Cemagref, après un court passage par l'enseignement agricole. Mon travail s'est principalement focalisé sur les méthodes et paramètres d'évaluation de la performance des apports d'eau à la parcelle, en aspersion d'abord, puis progressivement en irrigation localisée. L'analyse fine de ces performances se justifie en première approche par les économies directes de ressources en eau qu'elle permet : c'est le cas de l'évaporation en aspersion, mais beaucoup plus en deuxième approche, où l'amélioration de la qualité de la distribution est une garantie de conserver une efficience d'utilisation de l'eau proche de l'optimum. La clé d'une bonne efficience reste le degré de confiance que l'agriculteur peut avoir dans son système d'irrigation et la certitude qu'il a que l'objectif d'apport qu'il s'est fixé sera bien réalisé. La connaissance des facteurs de perturbation de cette uniformité (vent en aspersion, colmatage en micro-irrigation, et en général stabilité hydraulique ou qualité de fabrication) au travers des mesures effectuées au laboratoire comme sur le terrain en sont les garanties. De telles approches se justifient parfaitement pour l'eau et sa préservation. L'utilisation de cette dernière comme vecteur d'intrants (fertigation) renforce l'importance de l'amélioration des ces performance. En réutilisation d'eaux usées traitées, la connaissance des paramètres de distribution permet d'évaluer les dangers éventuels que courent les utilisateurs, les riverains ou les consommateurs. Ce cheminement retrace assez bien celui que j'ai pu suivre au travers de ma carrière d'ingénieur chercheur, puis de responsable de laboratoire.

  • Titre traduit

    Evaluation of the performance of Irrigation at plot level: drivers of uniformity, durability of systems and approach of hazards related to waste water reuse


  • Résumé

    This document reports the trajectory I have followed during my career in Cemagref became Irtsea after a short period in agricultural training. My activity was mainly focused on methodologies and parameters for the evaluation of irrigation water distribution performance at plot level first for sprinkler irrigation then progressively for localized irrigation. The detailed analysis of performance is first justified by the direct water savings it allows: e.g. the case of evaporation in sprinkling irrigation, but furthermore in the approach of water distribution quality drivers that makes the farmer confident in the achievement of the objective of application he decides. The knowledge of the factors that decrease the uniformity (wind in sprinkling, clogging in dripping an in general hydraulic stability or manufacturing quality) through measurement conducted in lab as in field conditions help building trust in performance. Such approaches are totally justified at least for saving water. The use the latter as a vector for agricultural inputs (fertigation) reinforces the necessity of enhancing this. In waste water reuse the perfect knowledge of distribution parameters allows evaluating the possible hazards to which users, neighbors of consumers may be exposed. This path as it is described above reproduce rather well the one I followed during my career of research engineer before managing a laboratory.