VAE de Doctorat

par Romain Bonafos

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Dominique This.


  • Résumé

    J'ai entrepris une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience professionnelle dans la perspective de l'obtention d'un Doctorat en Protection des plantes, pour de multiples raisons. Tout d'abord, il s'agit pour moi de la possibilité de valoriser mes 16 années d'expérience en protection des plantes sur les insectes ravageurs, auxiliaires des plantes cultivées et sur des parasites. J'ai été associé ou bien entrepris et porté des recherches appliquées par le biais de programmes, ou de travaux que j'ai pu conduire et j'ai veillé à communiquer sur mes résultats et mes méthodologies, ce qui s'est traduit par des valorisations (cf partie II de mon document intitulée : Curriculum Vitae, publications). Ceci m'a permis d'accéder à des expertises variées et à la direction d'une unité composée de 12 personnes durant plus de trois années. Valoriser mon expérience est important sur le plan personnel mais l'est aussi à mes yeux pour les collaborateurs avec qui j'ai travaillé de près ou de loin et qui ont contribué à mon parcours. C'est une forme de remerciement dont je leur fais part. Je suis actuellement Ingénieur pédagogique au Département de « Biologie et Ecologie » de Montpellier SupAgro. Il me tient à cœur de pouvoir m'investir dès à présent et dans le futur dans le partenariat « formation-recherche-professionnels ». Il s'agit d'une part de promouvoir les formations portées par le département auquel j'appartiens, de contribuer à les faire évoluer ou bien d'en mettre en place des nouvelles, au regard des enjeux de l'agriculture et des métiers de demain. Ceci sous-entend d'être un maillon clé entre les enseignants chercheurs, les étudiants et les partenaires professionnels. Je n'exclue pas pourquoi pas de m'impliquer dans une nouvelle activité de recherche en protection des plantes, d'autant plus que je suis convaincu que cela ne pourra que servir le partenariat « formation-recherche-professionnels ». Certaines missions et responsabilités que je souhaiterais me voir confier, relèvent d'un docteur. J'aimerais, si la possibilité m'est offerte, pouvoir m'inscrire dans ce schéma. Par ailleurs, les groupes d'experts auxquels j'appartiens encore mais qui sont renouvelés régulièrement, peuvent dans certain cas être constitués essentiellement ou seulement de docteurs. Un diplôme de niveau Bac+8 facilitera mes candidatures et/ou mon maintien en tant qu'expert, dans bon nombre de groupes de travail en me conférant une plus grande crédibilité et lisibilité. J'espère que mon statut professionnel actuel d'Ingénieur d'Etude titulaire du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt puisse évoluer dans le futur. L'opportunité de devenir un jour Ingénieur de Recherche est plus facilement envisageable dans ma branche d'activité, avec un Doctorat.

  • Titre traduit

    VAE de Doctorat


  • Résumé

    J'ai entrepris une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience professionnelle dans la perspective de l'obtention d'un Doctorat en Protection des plantes, pour de multiples raisons. Tout d'abord, il s'agit pour moi de la possibilité de valoriser mes 16 années d'expérience en protection des plantes sur les insectes ravageurs, auxiliaires des plantes cultivées et sur des parasites. J'ai été associé ou bien entrepris et porté des recherches appliquées par le biais de programmes, ou de travaux que j'ai pu conduire et j'ai veillé à communiquer sur mes résultats et mes méthodologies, ce qui s'est traduit par des valorisations (cf partie II de mon document intitulée : Curriculum Vitae, publications). Ceci m'a permis d'accéder à des expertises variées et à la direction d'une unité composée de 12 personnes durant plus de trois années. Valoriser mon expérience est important sur le plan personnel mais l'est aussi à mes yeux pour les collaborateurs avec qui j'ai travaillé de près ou de loin et qui ont contribué à mon parcours. C'est une forme de remerciement dont je leur fais part. Je suis actuellement Ingénieur pédagogique au Département de « Biologie et Ecologie » de Montpellier SupAgro. Il me tient à cœur de pouvoir m'investir dès à présent et dans le futur dans le partenariat « formation-recherche-professionnels ». Il s'agit d'une part de promouvoir les formations portées par le département auquel j'appartiens, de contribuer à les faire évoluer ou bien d'en mettre en place des nouvelles, au regard des enjeux de l'agriculture et des métiers de demain. Ceci sous-entend d'être un maillon clé entre les enseignants chercheurs, les étudiants et les partenaires professionnels. Je n'exclue pas pourquoi pas de m'impliquer dans une nouvelle activité de recherche en protection des plantes, d'autant plus que je suis convaincu que cela ne pourra que servir le partenariat « formation-recherche-professionnels ». Certaines missions et responsabilités que je souhaiterais me voir confier, relèvent d'un docteur. J'aimerais, si la possibilité m'est offerte, pouvoir m'inscrire dans ce schéma. Par ailleurs, les groupes d'experts auxquels j'appartiens encore mais qui sont renouvelés régulièrement, peuvent dans certain cas être constitués essentiellement ou seulement de docteurs. Un diplôme de niveau Bac+8 facilitera mes candidatures et/ou mon maintien en tant qu'expert, dans bon nombre de groupes de travail en me conférant une plus grande crédibilité et lisibilité. J'espère que mon statut professionnel actuel d'Ingénieur d'Etude titulaire du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt puisse évoluer dans le futur. L'opportunité de devenir un jour Ingénieur de Recherche est plus facilement envisageable dans ma branche d'activité, avec un Doctorat.