Race, nation et révolution. Arnold Krumm-Heller et l'ésotérisme au Mexique.

par Mariano Villalba

Projet de thèse en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Jean-pierre Brach et de Silvia Mancini.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres en cotutelle avec l'Université de Lausanne , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études , en partenariat avec Laboratoire d'études sur les monothéismes (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    La thèse repose sur l'étude de l'occultiste allemand-mexicain Arnold Krumm-Heller (1876-1949). Participant en tant qu'agent secret mexicain-allemand pendant la Révolution Mexicaine (1910-1920), il créa, à partir de 1920, sa Fraternitas Rosacruciana Antiqua à Berlin, l'organisation ésotérique la plus influent d'Amérique Latine. La thèse repose sur l'étude de ce personnage afin d'identifier la fonction des courants ésotériques sur le processus de construction mythique du passé national mexicain pendant la Révolution mexicaine (1920-1925), et l'inscrire comme une figure centrale de la Révolution Mexicaine et de l'occultisme latino-américain du début du XXème siècle.

  • Titre traduit

    Race, nation and revolution. Arnold Krumm-Heller and esotericism in Mexico.


  • Résumé

    The thesis studies the German-Mexican occultist Arnold Krumm-Heller (1876-1949). After participating as a Mexican-German secret agent during the Mexican Revolution (1910-1920), he created his Fraternitas Rosacruciana Antiqua in Berlin during the 1920s, the most influential esoteric organization in Latin America. The thesis focouses on this figure in order to identify the function of esoteric currents on the process of mythical construction of the Mexican national past during the Mexican revolution (1920-1925), and to inscribe him as a central figure of the Mexican Revolution and of Latin American occultism at the beginning of the 20th century.