Le programme décoratif des statues-cubes du Nouvel Empire à la fin de l'époque libyenne (XVIe - VIIIe siècle av. J.-C.)

par Nicolas Souchon

Projet de thèse en Egyptologie

Sous la direction de Laurent Coulon.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de ED472 (EPHE) , en partenariat avec ARCHEOLOGIE ET PHILOLOGIE D'ORIENT ET D'OCCIDENT (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Les statues-cubes sont parmi les monuments statuaires les plus caractéristiques de l'art égyptien. Apparu au Moyen Empire (XXIe – XVIIe siècle av. J.-C.), ce type statuaire gagne en importance au cours du temps jusqu'à devenir l'un des principaux durant la Troisième Période Intermédiaire (XIe – VIIIe siècle av. J.-C.). Ce faisant, il connaît également des changements stylistiques avec notamment l'apparition de scènes en reliefs sur les faces des statues au Nouvel Empire (XVIe – XIe siècle av. J.-C.) qui se développent elles aussi jusqu'à couvrir l'intégralité des statues. Ces reliefs montrant des individus ou des divinités, seuls ou en groupe, dans des positions ou des actions particulières sont une importante source d'information sur la religion égyptienne et les élites de ces époques. Cette thèse, s'appuyant sur un encodage XML/TEI des données iconographiques et textuelles liées aux statues, a pour objectif d'analyser ces reliefs, leur évolution et leur organisation afin de caractériser leur programme décoratif et sa « grammaire ».

  • Titre traduit

    The decorative program of block statues between New Kingdom and the end of Libyan Period (XVIe – VIIIe century BC)


  • Résumé

    The block statues are some of the most characteristic statues of Egyptian art. Appeared during the Middle Kingdom (XXIe - XVIIe century BC), this statuary type gained prominence over time to become one of the most important during the Third Intermediate Period (XIe - VIIIe century BC). In doing so, it has also evolved stylistically notably with the apparition of representations in relief on the different faces of these statues during the New Kingdom (XVIe - XIe century BC), which have developed too to cover the integrality of the statues. These reliefs show humans or deities, alone or grouped, in specific positions or actions and are a great source of knowledge about the Egyptian religion and the elites of these periods. This thesis, using an XML/TEI encoding of the iconographic and textual data of the statues, aims at analyzing these reliefs, their evolution and their organization to characterize their decorative program and its “grammar”.