Les vitraux armoriés dans les églises de Gironde

par François-rémy Roqueton

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Laurent Hablot.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 31-08-2017 .


  • Résumé

    La constitution d'un répertoire des pratiques héraldiques sur vitrail ecclésial permet d'appréhender un phénomène ornemental omniprésent dans les églises de Gironde. 
En effet, ces vitraux principalement issus des réaménagements ecclésiaux de la deuxième moitié du XIXe siècle sont dus à un grand nombre de bienfaiteurs laïques ou de prélats commanditaires qui y laisseront leur empreinte par le biais de leurs armes. Identifier et quantifier les constantes du corpus par typologies d'armoiries permet d'estimer à quel point ce discours héraldique relève d'un système ornemental au service de la mention du donateur ainsi qu'à la narration du programme iconographique. Mis en tension entre pouvoir et charité, ces emblèmes retracent les enjeux identitaires de leurs détenteurs. En tant que véritables ornements biographiques, ils renseignent une histoire locale et sociale au potentiel mésestimé.

  • Titre traduit

    Coat of arms on stained glass windows of churches in Gironde


  • Résumé

    The creation of a repertory of heraldic practices on parochial stained glass windows allows to comprehend an ornemental phenomenon hard to avoid in Gironde's churches. Indeed, such stained glass windows of the XIXth century from a context of ecclesial refurbishment are due to numerous lay benefactors or even religious commissioners who left a trace by means of their arms. Identify and measure the constants of such a corpus by typology of arms allows to consider that they encrypt an ornemental system at the service of mentioning donors and the narration of the iconographic program. Tensioned between power and charity, these emblems recount some identity issues of their owners. As true biographical ornaments, they look into a social and local history that have an underestimated potential.