La gnose dans le débat culturel du IIème siècle après Jésus-Christ. Etude de cas : Le conflit herméneutique entre Irénée de Lyon et l'école gnostique valentinienne

par Petru Molodet-Jitea

Projet de thèse en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens des origines à l'antiquité tardive

Sous la direction de Madeleine Scopello et de Ioana Costa.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Université de Bucarest , dans le cadre de ED472 (EPHE) , en partenariat avec Orient et Méditerranée, textes, archéologie, histoire (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 03-10-2016 .


  • Résumé

    Le projet vise à reconstituer l'ample débat concernant la gnose qui est né au sein de la communauté chrétienne pendant les deux premiers siècles après Jésus-Christ. La thèse cherche à reconstituer le cadre de cette confrontation pour pouvoir ensuite distinguer les implications qu'elle comporte. Par conséquent, pour mieux saisir les implications de ce débat, l'étude tentera de reconstituer la doctrine valentinienne en partant, d'une part, des notices hérésiologiques sur les valentiniens, des œuvres et des fragments valentiniens cités par les hérésiologues et, d'autre part, des textes valentiniens conservés à Nag Hammadi. Sur cette base doctrinale, la reconstruction du conflit herméneutique entre l'évêque de Lyon et l'école gnostique valentinienne occupera la deuxième partie de l'étude. L'accent sera mis sur la tendance des valentiniens à appliquer aux textes scripturaires une herméneutique plutôt allégorique, centrée sur la découverte du sens caché dans ces textes, alors qu'Irénée développe une interprétation typologique, qui voit dans les événements de l'Ancien Testament des symboles qui seront réalisés dans le Nouveau Testament. Les enjeux de ce conflit sur la gnose dépassent largement le cadre strictement historique que l'étude de cas choisi implique. Ainsi, le projet se propose de décrire les implications de ce débat pour le développement ultérieur de la pensée occidentale.

  • Titre traduit

    Gnosis in the cultural debate of the second century A.D. Case study: The hermeneutical conflict between Irenaeus of Lyons and the gnostic school of Valentinus


  • Résumé

    This project aims to reconstruct the broad debate about Gnosis that was born within the Christian community during the first two centuries A.D. This doctoral thesis will reconstruct the framework of this confrontation in order to enlighten the implications it entails. Therefore, to better grasp the implications of this debate, the study will attempt to reconstitute the Valentinian doctrine starting from, on the one hand, the heresiological accounts on Valentinians, works and Valentinian fragments cited by the heresiologists and, on the other hand, from the Valentinian texts found at Nag Hammadi. On this doctrinal basis, the reconstruction of the hermeneutical conflict between the Bishop of Lyon and the Gnostic Valentinian School will occupy the second part of the study. Emphasis will be placed on the tendency of the Valentinians to apply to scriptural texts a rather allegorical hermeneutics, centered on the discovery of the hidden meaning, while Irenaeus develops a typological interpretation, which sees in the events of the Old Testament symbols that will be realized in the New Testament. The stakes of this conflict over Gnosis go far beyond the strictly historical context that the selected case study entails. Thus, the project proposes to describe the implications that this debate had in the centuries to come with regard to the development of Western thought.