Le Commentaire sur les Douze Prophètes de Théodoret de Cyr : édition, traduction, commentaire

par Tiphaine Lorieux

Projet de thèse en Sciences de l'antiquité : histoire, archéologie, langues et littératures

Sous la direction de Marie-Odile Boulnois.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'études sur les monothéismes (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-01-2016 .


  • Résumé

    C'est après quatre siècles de littérature chrétienne, au terme d'une longue tradition exégétique portant sur les livres prophétiques de l'Ancien Testament, que Théodoret de Cyr (Ve siècle) rédigea son Commentaire sur les Douze Prophètes. Cette thèse en proposera la première édition critique à partir des manuscrits de la tradition directe et de la tradition caténaire, ainsi que la première traduction française. L'établissement du texte et de sa transmission s'accompagnera d'une étude précise du texte biblique cité par Théodoret, comme représentant (ou non) d'une recension particulière de la Septante, ainsi que des révisions du texte biblique qu'il mentionne comme variantes (Aquila, Symmaque, Théodotion). Plusieurs études thématiques permettront en outre de s'intéresser sous différents points de vue à la méthode exégétique de Théodoret : son utilisation des sources, qui le placent à la confluence d' « écoles » différentes (Cyrille d'Alexandrie, Théodore de Mopsueste, Origène) ; l'utilisation des variantes (qu'apportent-elles à l'exégèse ?) ; la dimension néo-testamentaire de l'explication ; sa portée christologique, à une époque d'affrontements théologiques marqués ; le public visé, en déterminant l'importance du Dodékapropheton pour l'Église de l'époque.

  • Titre traduit

    Theodoret of Cyrus' Commentary on the Minor Prophets


  • Résumé

    C'est après quatre siècles de littérature chrétienne, au terme d'une longue tradition exégétique portant sur les livres prophétiques de l'Ancien Testament, que Théodoret de Cyr (Ve siècle) rédigea son Commentaire sur les Douze Prophètes. Cette thèse en proposera la première édition critique à partir des manuscrits de la tradition directe et de la tradition caténaire, ainsi que la première traduction française. L'établissement du texte et de sa transmission s'accompagnera d'une étude précise du texte biblique cité par Théodoret, comme représentant (ou non) d'une recension particulière de la Septante, ainsi que des révisions du texte biblique qu'il mentionne comme variantes (Aquila, Symmaque, Théodotion). Plusieurs études thématiques permettront en outre de s'intéresser sous différents points de vue à la méthode exégétique de Théodoret : son utilisation des sources, qui le placent à la confluence d' « écoles » différentes (Cyrille d'Alexandrie, Théodore de Mopsueste, Origène) ; l'utilisation des variantes (qu'apportent-elles à l'exégèse ?) ; la dimension néo-testamentaire de l'explication ; sa portée christologique, à une époque d'affrontements théologiques marqués ; le public visé, en déterminant l'importance du Dodékapropheton pour l'Église de l'époque.