La Ligue de l'enseignement sous la Ve République

par Anne Lancien

Projet de thèse en Sciences politiques

Sous la direction de Philippe Portier.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Groupe sociétés, religions, laïcités (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 20-11-2011 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche s'intéresse à la Ligue de l'enseignement (constituant le plus grand mouvement laïque français) ainsi qu'aux modifications qu'elle a opérées sous la Ve République, afin de s'adapter aux évolutions politiques et sociales du régime (émergence de la démocratie participative, ouverture au multiculturalisme, crise de la régulation politique...). Il s'agit d'appréhender la Ligue de l'enseignement en tant que mouvement associatif, groupe de pression, acteur politique ; sa position ambivalente vis-à-vis de l'État, ses liens avec les autres organisations laïques ainsi qu'avec les diverses confessions de la société française ; ses champs d'action, les moyens dont elle dispose pour mener à bien ses objectifs ; les relations entre le siège du mouvement et ses organisations locales ; le profil et les spécificités de ses adhérents en tant qu'acteurs laïques ; sa place dans la vie politique, ses liens avec les partis ; enfin son rôle de médiateur au sein du camp républicain

  • Titre traduit

    The League of Education (1958-2017)


  • Résumé

    The League of Education is one of the main secular movement in France. My thesis aims at showing that the organisation adapts to political, social evolutions of France during the 5th Republic by opening its doctrinal analysis and renewing its strategy.