Les Mouvements contestataires au sein de l'ibadisme maghrébin à l'époque médiévale

par Salah Bahmani

Projet de thèse en Etudes arabes et civilisation du monde musulman

Sous la direction de Jean-michel Mouton.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Université des études de Naples « L'Orientale » , dans le cadre de ED472 (EPHE) , en partenariat avec Proche-Orient, Caucase : Langues, Archéologie, Cultures (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    L'ibadisme maghrébin a connu dans son histoire des scissions internes et des divisions sous forme de mouvements politiques et doctrinaux qui ont eu beaucoup d'influence sur la vie politique et qui ont eu une grande influence sur le dogme ibadite. Ces mouvements de protestation ont maintenant complètement disparu pour laisser la place à la branche principale appelée "Ibadisme wahbite", qui existe toujours en Afrique du Nord et en sultanat d'Oman. Nous avons environ seize schismes ibadites, mais ils n'avaient pas tous le même degré d'importance. Le mouvement des nukkarites était le plus important de ces mouvements contestataires. Les sources ibadites en parlent beaucoup, mais pas très objectivement parce que c'est un mouvement considéré comme hérétique par rapport à l'orthodoxie ibadite. Il en va de même pour d'autres schismes dissidents tels que al-Naffāṭīyya, al-Ḥāriṭīyya, al-Ḫalafīyya, et al-Farṭīyya... Ces mouvements ont émergé dans différents contextes politiques et géopolitiques et ont pris de nombreuses formes de contestation.

  • Titre traduit

    The Protest Movements within Maghribian Ibadism in the Middle Ages


  • Résumé

    Maghrebian ibadism has in its history experienced subdivisions and splits into political and doctrinal movements that have had a great deal of influence on political life and have had a great influence on the Ibadite dogma. These protest movements have now completely disappeared to make way for the main branch called "Wahbite Ibadism", which still exists in North Africa (Djerba Island in Tunisia, Mzab in Algeria, Ǧabal Nafūsa in Libya) and in sultanate of Oman. We have about sixteen Ibadite schisms, but they did not all have the same degree of importance. The nukkarite sect has been the most important of these protest movements, so Ibadite sources talk about it extensively but not very objectively because it is a movement considered to be heretical in relation to Ibadite orthodoxy. The same goes for other dissident schisms such as Naffāṭīyya, Ḥāriṭīyya, Ḫalafīyya, and Farṭīyya… These movements have emerged in different political and geopolitical contexts, and have taken many forms of contestation.