De Louis XVI à Vincent Auriol. Le fonds du mobilier de campagne des souverains et chefs d'Etat conservé au Mobilier national

par Justin Beaugrand (Fortunel)

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jean-François Belhoste.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2014 .


  • Résumé

    Le Mobilier national conserve un ensemble original de meubles ayant servi aux souverains français du dix-neuvième siècle à l'occasion de leurs campagnes militaires et de diverses fêtes et cérémonies en plein air. Ces objets conçus pour le voyage et les manipulations nombreuses sont tout à la fois robustes, légers, compactables et le plus souvent le fruit d'innovations techniques avancées. Tables, sièges, lits, tentes et luminaires constituent la majeure partie de la collection dont la période allant de 1804 à 1870 forme le centre de gravité. Auprès de Napoléon Premier lors de ses campagnes militaires et de ses chasses, aux côtés des princes d'Orléans pendant les différentes expéditions nord-africaines et les camps de manœuvres sous la Monarchie de Juillet, au service de Napoléon III lors de la campagne d'Italie et du camp de Châlons comme de l'Impératrice à l'occasion de villégiatures à Biarritz et ailleurs, ces objets, commandés tout au long de la période par le Garde-meuble, sont un témoignage direct des mœurs de nos souverains mais plus encore, de l'histoire politique, diplomatique, culturelle et industrielle de la France du dix-neuvième siècle, d'un empire à l'autre. Ces meubles portatifs ont effectivement accompagné certains des évènements les plus marquants de ce siècle et permettent de les aborder d'un point de vue nouveau. Par ailleurs, ils sont le fruit du travail de dizaines d'artisans et de manufacturiers innovants et représentatifs des changements qui s'opèrent alors dans l'industrie.

  • Titre traduit

    De Louis XVI à Vincent Auriol. Le fonds du mobilier de campagne des souverains et chefs d'Etat conservé au Mobilier national


  • Résumé

    Le Mobilier national conserve un ensemble original de meubles ayant servi aux souverains français du dix-neuvième siècle à l'occasion de leurs campagnes militaires et de diverses fêtes et cérémonies en plein air. Ces objets conçus pour le voyage et les manipulations nombreuses sont tout à la fois robustes, légers, compactables et le plus souvent le fruit d'innovations techniques avancées. Tables, sièges, lits, tentes et luminaires constituent la majeure partie de la collection dont la période allant de 1804 à 1870 forme le centre de gravité. Auprès de Napoléon Premier lors de ses campagnes militaires et de ses chasses, aux côtés des princes d'Orléans pendant les différentes expéditions nord-africaines et les camps de manœuvres sous la Monarchie de Juillet, au service de Napoléon III lors de la campagne d'Italie et du camp de Châlons comme de l'Impératrice à l'occasion de villégiatures à Biarritz et ailleurs, ces objets, commandés tout au long de la période par le Garde-meuble, sont un témoignage direct des mœurs de nos souverains mais plus encore, de l'histoire politique, diplomatique, culturelle et industrielle de la France du dix-neuvième siècle, d'un empire à l'autre. Ces meubles portatifs ont effectivement accompagné certains des évènements les plus marquants de ce siècle et permettent de les aborder d'un point de vue nouveau. Par ailleurs, ils sont le fruit du travail de dizaines d'artisans et de manufacturiers innovants et représentatifs des changements qui s'opèrent alors dans l'industrie.