Identification de Bionématicides / Biofertilisants microbiens d'intérêt pour le développement de plants de café robusta (Coffea canephora) au Vietnam

par Benoit Duong

Projet de thèse en Mécanismes des Interactions parasitaires pathogènes et symbiotiques

Sous la direction de Michel Lebrun et de Robin Duponnois.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Montpellier ; École Doctorale ; 2015-...) , en partenariat avec LSTM - Laboratoire Symbioses Tropicales et Méditerranéennes (laboratoire) depuis le 16-05-2018 .


  • Résumé

    Le Vietnam est le deuxième producteur de café (22 milliards de sacs de 60 kilos) dans le monde loin derrière le Brésil (50 milliards de sacs) mais est considéré comme le principal exportateur mondial, générant une entrée de devises de 3 milliards de dollars par an. La culture intensive du café en Asie du Sud-Est est très consommatrice de pesticides et d'engrais chimiques résultant en une dégradation spectaculaire du fonctionnement biologique des sols. Cet impact délétère sur les caractéristiques environnementales telluriques se traduit par une baisse de la fertilité des sols et un développement de diverses pathologies (Ex : dégâts provoqués par les nématodes phyto-parasites des genres Meloidogyne ou Pratylenchus) réduisant la productivité des périmètres cultivés. Afin d'assurer la performance durable de la culture du café au Vietnam en respectant les règles d'une gestion durable des terres (GDT), ce projet aura pour objectif de valoriser certaines composantes microbiennes associées naturellement aux plants de café robusta dans diverses plantations au Vietnam pour différents traits d'intérêt agronomique et environnemental, à savoir : (i) leurs propriétés antagonistes contre les nématodes à galle du genre Meloidogyne (ii) leur effet promoteur du développement et de la nutrition minérale de jeunes plants de café (Nutrition phosphorée et azotée) (iii) leurs impacts sur divers groupes microbiens telluriques connus pour leur importance dans le développement des végétaux terrestres comme les champignons mycorhiziens arbusculaires. Ce projet aura également pour vocation d'évaluer les performances sur la vigueur des plants de robusta de ces inocula microbiens natifs de la zone étudiée par rapport à des produits biologiques proposés sur le marché par la société Lallemand™. Nous émettons l'hypothèse qu'il est possible de concevoir des inocula microbiens complexes conjuguant des propriétés bio-nématicides et bio-fertilisantes et ayant un impact promoteur sur des communautés microbiennes clés dans le bio-fonctionnement des sols (Ex : symbiotes mycorhiziens arbusculaires). Cette pratique culturale pourra diminuer de manière significative la crise de transplantation lors du transfert des jeunes plants sur leur lieu de plantation in situ tout en réduisant le recours massif aux pesticides et fertilisants chimiques.

  • Titre traduit

    Identification of microbial bionematicides / biofertilizers of interest for the development of Robusta coffee (Coffea canephora) in Vietnam


  • Résumé

    Vietnam is the second largest producer of coffee (22 billion 60-kilogram bags) in the world far behind Brazil (50 billion bags) but is considered the world's largest exporter, generating a foreign exchange inflow of $ 3 billion per year. Intensive coffee cultivation in Southeast Asia is highly consumer of pesticides and chemical fertilizers resulting in a dramatic degradation of the biological functioning of soils. This deleterious impact on terrestrial environmental characteristics results in a decrease in soil fertility and in the development of various pathologies (eg damage caused by plant parasitic nematodes of the Meloidogyne or Pratylenchus genera) reducing the productivity of cultivated area. In order to ensure the sustainable performance of the coffee culture in Vietnam by respecting the rules of sustainable land management (SLM), the PhD project aims at enhancing certain microbial components naturally associated with robusta coffee plants in various plantations for different traits of agronomic and environmental interest, namely: (i) their antagonistic properties against gall nematodes of the genus Meloidogyne (ii) their promoting effect on the development and mineral nutrition of young coffee plants (Phosphorus and nitrogen nutrition) (iii) their impacts on various telluric microbial groups known for their importance in the development of terrestrial plants such as arbuscular mycorrhizal fungi. This project will also evaluate the performances of these natives microbial inocula on the robustness of coffee plants in the study area compared to organic products marketed by Lallemand ™. We hypothesize that it is possible to design complex microbial inocula combining bio-nematocidal and bio-fertilizing properties having a promoter impact on key microbial communities in soil bio-functioning (Ex: arbuscular mycorrhizal symbionts). This cultural practice can significantly reduce the transplant crisis during the transfer of seedlings to their in-situ planting site while reducing the massive use of pesticides and chemical fertilizers.