Pathémisation et dépathémisation dans les discours politico-médiatiques en Algérie - Le cas de l'émission 'Controverse' présidentielles 2014

par Chafik Kherbache

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Aleksandra Nowakowska.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec Praxiling (laboratoire) depuis le 29-10-2016 .


  • Résumé

    L'objet de la présente thèse est l'analyse des processus de pathémisation et de dépathémisation dans quelques discours politico-médiatiques électoralistes d'hommes et de femmes politiques algérien(ne)s. Il consiste à montrer comment les mêmes mots et parfois les tournures, expressions, évoquant des scènes de panique et de déstabilisation sont mobilisés différemment, d'un côté, par des voix s'exprimant au nom de la ligne politique du pouvoir (le Rassemblement National Démocratique, le Front de Libération Nationale) et, de l'autre côté, par celles d'une certaine opposition (le Parti des Travailleurs, le mouvement Barakat et des candidats libres). En partant des principes de l'approche praxématique du discours, associée à la synergologie, d'une part, et à l'énonciation d'autre part, l'objectif est de saisir les modes de co-construction du sens et les traces constitutives de l'activité signifiante à la base de ces discours à la recherche de la sympathie, du consentement et de l'adhésion des électeurs.

  • Titre traduit

    Pathemization and depathemization in the Algerian political and media discourse - The case of the broadcast 'Controverse' on the presidential campaign of 2014


  • Résumé

    The aim of this dissertation is to analyze the process of pathemization and de-pathemization in some political and media discourses in Algeria. It seeks to show how the same words and expressions, calling for panic and destabilization, are mobilized differently by different parties: on the one hand are the voices expressing themselves in the name of the political line of the power (the National Rally for Democracy and the National Liberation Front) and, on the other hand, are those voices of a certain opposition (the Workers' Party, the Barakat's movement and some independant candidates). By starting from the principles of the praxematic aproach of discourse, associated with synergology and with enunciation, the objective is to grasp the co-construction of meaning modes and the constitutive traces of signifying activity at the basis of these discourses in search of sympathy, consent and adhesion of voters.