Nanomatériaux hybrides pour une photocommutation contrôlée à température ambiante

par Thiet Vu (Thiet)

Projet de thèse en Physico-Chimie de la Matière Condensée

Sous la direction de Guillaume Chastanet, Eric Freysz et de Stéphane Mornet.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sciences Chimiques , en partenariat avec ICMCB - Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (laboratoire) et de Molécules et Matériaux Commutables (equipe de recherche) depuis le 19-02-2018 .


  • Résumé

    Le projet vise une photo-commutation versatile, à température ambiante, de nanoparticules à conversion de spin (SCO-NPs). Les SCO-NPs peuvent être commutées par la température et la lumière entre différents états de spin, associés à un effet mémoire intéressant pour des applications en électronique moléculaire. La photo-commutation à température ambiante est associée à un chauffage local induit par la lumière pour induire la conversion de spin. Cet effet photo-thermique nécessite des impulsions laser ultra-courtes et très énergétiques. La combinaison avec un nombre contrôlé de particules métalliques nanométriques (or par exemple) qui apportent une capacité hyperthermique, permettra d'atteindre un processus à faible énergie. Le projet vise à créer des architectures hybrides novatrices et polyvalentes avec une forte interaction entre la résonance plasmonique des nanoparticules d'or et la commutation optique de l'état de spin pour obtenir des commutateurs moléculaires de faible puissance et rapides, à fort potentiel pour l'électronique moléculaire.

  • Titre traduit

    Hybrids nanomaterials for a controlled photoswitching at room temperature


  • Résumé

    The project targets a highly tunable photoswitching, at room temperature, of spin-crossover nanoparticles (SCO-NPs). SCO-NPs can be switched by temperature and light between different spin-states, associated with a memory effect of interest for applications in molecular electronics. The photo-switching at room temperature is associated to a light-induced local warming to induce the spin-crossover. This photo-thermal effect requires ultra-short and energetic laser pulses. The combination with a controlled number of nano-sized metallic particles (gold for instance) that bring hyperthermic ability, will allow to reach low energy process. The project aims at creating novel and versatile hybrid architectures with a strong interplay between plasmonic resonance of gold nanoparticles and optical switching of spin state to obtain low-power and fast molecular switches, of high potential for molecular electronics.