Éducation inclusive : formes, obstacles et pratiques - une étude comparée France-Brésil.

par Keyla Santana Pereira

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Régis Malet et de Magdalena Kohout-diaz.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire Cultures, Education, Sociétés (laboratoire) et de ERCEP 3 - Equipe de recherche comparative en éducation, pluralisme, prévention et professions (equipe de recherche) depuis le 05-09-2016 .


  • Résumé

    L'éducation inclusive n'est pas une définition mais une approche portée dans un modèle, encore en processus, destiné à mise en œuvre des pratiques basé sur la reconnaissance des singularités des individus dans l'ordinaire scolaire. Son utilisation prône de respect à la diversité et pour cela, pose résistance aux discriminations reproduites en milieu scolaire avec des conséquences telles que violences physiques et harcèlement. Auprès les élèves porteurs des besoins éducatifs particuliers, l'éducation inclusive s'avère une voie souvent positive dans la construction d'un environnement éducatif participatif et intégrateur. Dans la perspective inclusive de l'éducation, les élèves peuvent voir la singularité de leurs besoins prise en compte non comme une limite mais comme une composante de la spécificité humaine. Néanmoins, malgré les avancées considérables, quelques limites s'imposent, notamment en ce qui concerne les épistémologies qui bornent la notion de santé mentale, inclusion, entre autres concepts clés du thème. Les difficultés sociales, les impératifs du discours médical et l'absence de cohésion conceptuelle sont aussi des facteurs à intégrer dans l'enjeu des problématiques concernées par l'éducation inclusive dans diverses parties du monde. C'est afin de comprendre la perspective inclusive de l'éducation dans une approche internationale que se présente ce projet. Pour cela, nous proposons de réaliser une étude comparative entre Brésil et France afin de vérifier le macrocosme scolaire aussi bien que l'existence de mesures d'inclusion destinées à la santé mentale des élèves porteurs de troubles psychopathologiques.

  • Titre traduit

    Inclusive education: forms, problems and practices - a comparative study France-Brazil.


  • Résumé

    Inclusive education is not a definition but an approach carried in a model, still in process, intended to implement practices based on the recognition of the singularities of individuals in the ordinary school. Its use prides itself on respect for diversity and, for that, poses resistance to discrimination reproduced in schools with consequences such as physical violence and harassment. Among students with special educational needs, inclusive education is often a positive way of building a participatory and inclusive learning environment. In the inclusive perspective of education, students can see the singularity of their needs taken into account not as a limit but as a component of human specificity. Nevertheless, in spite of the considerable advances, some limits are necessary, in particular with regard to the epistemologies which limit the notion of mental health, inclusion, among other key concepts of the theme. The social difficulties, the imperatives of medical discourse and the lack of conceptual cohesion are also factors to be integrated in the issue of issues related to inclusive education in various parts of the world. It is in order to understand the inclusive perspective of education in an international approach that this project presents itself. For this purpose, we propose to carry out a comparative study between Brazil and France in order to verify the school macrocosm as well as the existence of inclusion measures intended for the mental health of students with psychopathological disorders.