Observation et commande d'une nouvelle génération de batteries lithium non-linéaires à l'aide de modèles non-entiers

par Sergio Rodriguez Cadavid

Projet de thèse en Automatique, Productique, Signal et Image, Ingénierie cognitique

Sous la direction de Jocelyn Sabatier et de Christophe Farges.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde) , en partenariat avec Laboratoire de l'intégration du matériau au système (Talence, Gironde) (laboratoire) et de Systèmes à dérivées non entières (Commande Robuste d'Ordre Non Entier CRONE) (equipe de recherche) depuis le 25-04-2018 .


  • Résumé

    Pour réduire les émissions de gaz carbonique les constructeurs automobiles, se sont orientés vers l'industrialisation de véhicules électriques et hybrides. Ces véhicules nécessitent l'usage de batteries telles que des batteries au Lithium et notamment des batteries nouvelle génération avec électrode au Silicium afin d'accroitre toujours plus l'autonomie des véhicules équipés. C'est précisément sur ce type de batteries que portera la thèse. Ces batteries représentent un surcoût important il est nécessaire de veiller à leur bon fonctionnement et leur longévité. Pour cela, le premier objectif de la thèse est de modéliser les mécanismes, non linéaires, qui régissent le fonctionnement de ces batteries. Les modèles utilisés seront des modèles fractionnaires qui ont déjà prouvé leur intérêt pour de tels systèmes électrochimiques. Dans un second temps, ces modèles seront utilisées pour monitorer le fonctionnement de la batterie (état de charge, état de vieillissement, courants de recharge, …). Pour cela, des approches d'observation et de contrôle basés sur la commande CRONE seront utilisés. Les algorithmes développés seront implantés sur des bancs de mesure de la société Bosch.

  • Titre traduit

    Observation and control of new generation non linear lithium batteries using fractional models


  • Pas de résumé disponible.