Étude des déterminants psychosociaux des alcoolisations chez les sportifs : mise en place et évaluation d'interventions de prévention

par Aude Rault

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Greg Decamps.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie (laboratoire) .


  • Résumé

    La consommation d'alcool est un comportement de santé par rapport auquel les sportifs constituent une population à risque tant ils ont tendance à considérer les ivresses comme une pratique ordinaire. Ce sujet étant souvent raillé bien qu'avéré, le rôle joué dans cette consommation par divers facteurs démographiques, psychologiques, sociaux et environnementaux demeure mal connu. Ainsi, ce travail de thèse avait pour objectif d'identifier les facteurs de risque des alcoolisations des sportifs en prenant en compte la spécificité de cette population, avant de réaliser des interventions de prévention. Onze études portant sur des étudiants sportifs ou des rugbymen professionnels ont été menées. Les résultats révèlent que les sportifs masculins et les sportifs évoluant dans une discipline collective consomment davantage d'alcool, notamment par le biais des motivations à boire, des attentes envers la substance et des contextes de consommation rencontrés. De ce fait, l'environnement sportif, en fournissant un grand nombre d'occasions, facilite les alcoolisations qui se révèlent gages de cohésion. Ces consommations représentent alors un moyen pour les individus de se conformer à la norme de leurs coéquipiers, celle-ci étant par ailleurs généralement surestimée. Les résultats tendent également à considérer la dévaluation de la norme perçue et la motivation au changement comme des leviers à intégrer aux interventions visant à diminuer les alcoolisations. L'ensemble de ces éléments est discuté au vu de leurs applications possibles en termes de recherche ou de prise en charge des sportifs, en particulier sur la nécessité de développer des actions de prévention. Mots-clés : consommation d'alcool, population sportive, motivation, norme perçue, intervention de prévention

  • Titre traduit

    Psychosocial determinants of alcohol consumption in athletes: implementation and evaluation of two preventive interventions


  • Résumé

    Alcohol consumption is a health behavior in relation to which athletes constitute a population at risk as they tend to consider drunkenness as an ordinary practice. This subject, although poorly viewed and sometimes mocked due to stereotypical assumptions about sports and alcohol use, is not well understood. In particular, little is known about the various demographic, psychological, social and environmental factors that could explain excessive alcohol consumption in this group. Thus, this thesis aimed to identify the drinking risk factors for athletes by taking into account the specificities of this population, before carrying out prevention interventions. Eleven studies were conducted with sports students and professional rugby players. The results revealed that male athletes and athletes participating in collective sports consume more alcohol, but this was moderated by drinking motives, expectations about the substance and encountered consumption contexts. In line with this, it was found that the sporting environment, provides many opportunities for alcohol consumption and valorizes such behaviour by using it as a method of building cohesion between players. Drinking thus represents a means for individuals to comply with the standards of their teammates, and the importance of this is generally overestimated. Based on the findings we suggest that devaluation of the perceived norm for alcohol consumption and the motivation for change are key levers to be included in interventions aimed at reducing alcohol abuse. These elements are discussed in view of their possible applications in terms of research or support, and especially in relation to the need to develop prevention interventions. Keywords: Alcohol consumption, athlete, motivation, perceived norm, prevention intervention