Congruence de valeurs personnelles/professionnelles et bien-être au travail pour les enseignants d'EPS de l'Académie de Lille

par Clément Llena

Projet de thèse en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jacques Mikulovic et de Isabelle Joing.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire Cultures, Education, Sociétés (laboratoire) et de ERCEP 3 - Equipe de recherche comparative en éducation, pluralisme, prévention et professions (equipe de recherche) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Les valeurs représentent ce qui est « personnellement ou socialement désirable » (Rokeach, 1973). Elles sont considérées comme des principes directeurs qui permettent de faire des sélections ou des évaluations d'actions (Schwartz et Bilsky, 1987 ; Schwartz, 2006). Elles connaissent de nos jours, un regain d'intérêt notamment dans le système éducatif car l'institution attend des enseignants qu'ils transmettent des valeurs, et en particulier celles de la République (Loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 - art.2). En effet, la théorie des valeurs de Schwartz (1992, 2006) est le cadre théorique sélectionné pour ma recherche sur les valeurs des enseignants d'EPS. Les valeurs renvoient  aux valeurs personnelles de l'enseignant en tant qu'individu. Elles ont fait l'objet d'une étude approfondie au travers du cadre théorique des « portraits de valeurs » (Schwartz, 2006). À partir des indices de ce dernier, une déclinaison dans les mises en œuvre de l'enseignement de l'EPS a été conçue par nos soins (et en cours de validation) afin d'identifier les valeurs opérationnalisées dans l'enseignement de l'EPS (ce que l'on appellera valeurs professionnelles). L'hypothèse principale de ce travail est que le bien-être psychologique de l'enseignant en EPS est intimement lié à une nécessaire congruence entre valeurs personnelles, professionnelles et valeurs imposées par l'institution. De fait, cette étude s'appuie sur un questionnaire qui comporte cinq parties. Dans un premier temps, il permet de mesurer le portrait de valeurs « personnel » de l'individu (ESS 21 – questionnaire validé par Schwartz, 2001). Dans un second temps, il mesure le portrait de valeurs « professionnel » par une opérationnalisation du questionnaire de « portrait de valeurs » en actions mises en œuvre dans le cours d'EPS. Dans un troisième temps, il interroge sur la perception des valeurs qui sont importantes pour les différents acteurs dans son environnement professionnel (institution, établissement, équipe disciplinaire). Dans une quatrième partie, le bien-être psychologique au travail (questionnaire validé par Dagenais-Desmarais, 2012) et les besoins psychologiques au travail (validé par Van den Broeck, A., Vansteenkiste, M., De Witte, H., Soenens, B. & Lens, W. (2010)) sont interrogés. Enfin, des indicateurs sociologiques mis en avant par la littérature sont sollicités afin de préciser des corrélations.  Mon projet de thèse consiste à mesurer l'influence des congruences de valeurs de l'enseignant d'EPS sur son bien-être au travail. Pour ce faire je vais mesurer puis comparer les valeurs (de l'individu puis celles qu'il enseigne) pour un échantillon de 393 professeurs d'EPS de l'académie de Lille. Ainsi, je souhaite apporter un regard objectif sur la relation entre le bien-être et les valeurs au travail des professeurs d'EPS. Il est par ailleurs à noter que ce travail porte sur le portrait de valeurs (hiérarchie de valeurs) de l'individu et non sur les valeurs de la matière enseignée elle-même. En effet, c'est parce que l'enseignant d'EPS enseigne des valeurs identiques à celles de son portrait de valeurs personnel qu'il est en BE au travail. Autrement dit, le fait d'enseigner à la lumière de ses propres valeurs est au cœur du bien-être professionnel. Un traitement statistique au travers d'équations structurelles modélisées permettra alors de mesurer l'impact de chaque indicateur influent sur la dynamique du portrait de valeurs et par conséquent sur le bien-être au travail de l'enseignant. Des profils caractéristiques seront envisagés et étudiés de manière approfondie avec des récits de vie. 

  • Titre traduit

    Congruence of personal / professional values and well-being at work for PE teachers from Lille's Academy


  • Résumé

    Values represent what is "personally or socially desirable" (Rokeach, 1973). They are considered guiding principles for making stock selections or valuations (Schwartz and Bilsky, 1987, Schwartz, 2006). Nowadays, they are experiencing a renewed interest, particularly in the education system because the institution expects teachers to transmit values, and in particular those of the Republic (Loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 - art.2). Indeed, Schwartz's theory of values (1992, 2006) is the theoretical framework selected for my research on the PE teachers' values. Values refer to the personal values of the teacher as an individual. They have been studied in depth through the theoretical framework of "portraits of values" (Schwartz, 2006). Based on the indices of the latter, a declination in the implementation of the teaching of the EPS was conceived by us (and being validated) in order to identify the values operationalized in the teaching of the EPS (what will be called professional values). The main hypothesis of this work is that the psychological well-being of the teacher in PS is intimately linked to a necessary congruence between personal values, professional values and values imposed by the institution. In fact, this study is based on a five-part questionnaire. First, it measures the individual's portrait of "personal" values (ESS 21 - questionnaire validated by Schwartz, 2001). In a second step, it measures the portrait of "professional" values by an operationalization of the "portrait of values" questionnaire in actions implemented in the EPS course. Thirdly, he questions the perception of the values that are important for the different actors in his professional environment (institution, institution, disciplinary team). In the fourth part, psychological well-being at work (questionnaire validated by Dagenais-Desmarais, 2012) and psychological needs at work (validated by Van den Broeck, A., Vansteenkiste, M., De Witte, H., Soenens , B. & Lens, W. (2010)) are interviewed. Lastly, sociological indicators put forward by the literature are solicited in order to specify correlations. My thesis project is to measure the influence of the congruences of values of the teacher of EPS on his well-being at work. To do this, I will measure and compare the values (of the individual and then the ones he teaches) for a sample of 393 EPS teachers from the Lille Academy. Thus, I wish to bring an objective look at the relationship between the well-being and the values at work of the teachers of EPS. It should also be noted that this work deals with the portrait of values (hierarchy of values) of the individual and not with the values of the taught subject itself. Indeed, it is because PE teacher teaches values identical to those of his portrait of personal values that he is at work. In other words, teaching in the light of one's own values is at the heart of professional well-being. Statistical processing through modeled structural equations will then measure the impact of each indicator on the dynamics of the portrait of values and consequently on the teacher's well-being at work. Characteristic profiles will be considered and studied in depth with life stories.