Analyse de la dynamique interactive entraîneur/athlètes dans le badminton de Haut Niveau : contribution d'un programme de recherche en anthropologie culturaliste.

par Julie Kbidy

Projet de thèse en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Guillaume Escalie.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire cultures, éducation, sociétés (Bordeaux) (laboratoire) et de Vie sportive (equipe de recherche) depuis le 24-10-2016 .


  • Résumé

    Malgré de nombreuses études dans le champ de l'intervention en entraînement sportif, l'activité des entraîneurs de Haut Niveau reste encore parfois énigmatique. Au niveau de la Fédération Française de Badminton (FFBaD), l'obtention de médailles européennes consubstantielle à l'arrivée de nouveaux entraîneurs nationaux (majoritairemençt étrangers) à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance), soulève plusieurs interrogations sur les raisons de l'obtention de telles performances jamais atteintes, mais également sur les effets et les perspectives à long terme de ce mode d'encadrement du Haut Niveau. Plus précisément, d'un point de vue théorique, la question est posée ici est la définition de l'expertise dans l'entraînement de Haut Niveau. L'objet de cette étude se situe plus précisément dans l'analyse de la dynamique des interactions entre des entraîneurs et des athlètes de Haut Niveau à la lumière d'un cadre théorique original relevant d'une anthropologie culturaliste (Bertone & Chaliès, 2015) en vue (i) d'identifier des invariants et des spécificités dans l'activité d'entraîneurs de Haut Niveau pour tenter de mieux délimiter les contours de l'expertise et (ii) de tracer des pistes visant à optimiser la conception de dispositifs d'aides à l'optimisation de la performance et de la formation des entraîneurs. L'une des originalités de ce travail est la collaboration étroite qu'il occasionne avec la FFBaD, au sein de laquelle très peu de travaux de recherche ont été menés, notamment en sciences de l'intervention. L'autre originalité est d'étudier cet objet à travers un cadre théorique jamais utilisé pour analyser des situations d'entraînement. Ce contexte d'étude (le Sport de Haut Niveau) permet de ce fait de travailler sur des problématiques théoriques inhérentes au programme de recherche auquel ce travail est adossé jusqu'ici très peu investiguées. Le dispositif méthodologique, consubstantiel au cadre théorique, implique le recueil de deux types de données : (i) des données d'enregistrement audio-vidéo, recueillies lors de séances d'entraînement et/ou lors des matchs de compétition et (ii) des entretiens d'auto confrontation (EAC) avec chacun des acteurs (entraîneur et joueur), à l'issue de chaque session filmée. L'étude sera composée de trois recueils de données complémentaires : (i) un recueil principal permettant des suivis longitudinaux de dyades préalablement identifiées, (ii) un recueil secondaire comprenant plusieurs micro-recueils hors des structures fédérales françaises et (iii) un recueil tertiaire consistant à des apports complémentaires amenés par des acteurs externes à la séance d'entraînement. Ce projet de thèse pourra certainement alimenter la réflexion menée au sein des axes structurant la politique scientifique du LACES, laboratoire de rattachement, pour le contrat 2016-2020 et plus particulièrement l'Axe « Intervention-Prévention » et l'Axe « Professions ». Enfin, l'objet de ce travail s'inscrit pleinement dans la continuité de la nouvelle offre de formation en Master STAPS, et notamment la mention « Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive ».

  • Titre traduit

    Analysing the interactive dynamics between a coach and a high-level athletes : contribution of a research program in culturalist anthropology


  • Résumé

    Despite many studies in the field of sports training intervention, the activity of high level coaches remains sometimes enigmatic. In French Federation of Badminton (FFBaD), obtaining European medals through the arrival of new national coaches (mostly foreign) to INSEP (National Institute of Sport, Expertise and Performance), raises several questions about the reasons for obtaining such achievements, but also on the long-term effects and prospects of this high-level framework. More specifically, from a theoretical point of view, the question posed here is the definition of expertise in high level training. The aim of this study is to analyze the dynamics of interactions between high-level trainers and athletes in the light of an original theoretical research program of culturalist anthropology (Bertone & Chaliès, 2015). In order to (i) identify invariants and specificities in the activity of high level trainers in order to better delineate the contours of the expertise and (ii) to make suggestions for ways of optimizing the notion of aids in optimizing the performance and training of coaches. One of the originalities of this work is the close collaboration with the FFBaD, in which very little research has been conducted, particularly in the sciences of intervention. The other originality is to study this object through a theoretical framework never used to analyze training situations. This context of study (high level sport) allows us to work on theoretical problems until now very little investigated. The methodology, which is consubstantial to the theoretical framework, involves the collection of two types of data: (i) audio-video recording data collected during training sessions and/or during competition matches and (ii) auto-confrontation interview with each of the actors (coach and player) at the end of each filmed session. The study will consist of three collections of complementary data: (i) a main collection allowing longitudinal follow-ups, (ii) a secondary collection containing several micro-collections and (iii) a tertiary collection consisting of complementary inputs brought by external actors to the training session. This thesis project will certainly contribute to the reflection carried out within the frameworks of the scientific policy of LACES, the laboratory for the 2016-2020 contract and more specifically the "Intervention-Prevention" axis and the axis "Professions". Finally, the aim of this work is fully in line with the new offer of training in Master STAPS, in particular the mention "Training and Optimization of Sport Performance ».