Développement de la relation coparentale durant la transition à la parentalité : approche écosystémique. Expériences des (co-)parents et représentations et pratiques des professionnels de la périnatalité

par Alexandra Joubert (Biargues)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Véronique Rouyer.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire de psychologie (Bordeaux) (laboratoire) depuis le 30-10-2017 .


  • Résumé

    La présente étude longitudinale porte sur la compréhension du développement de la relation coparentale chez les futurs parents durant la période de transition à la parentalité dans une approche écosystémique et dans un contexte français. Alors que le concept de coparentalité renvoie essentiellement en France au principe juridique de l'exercice commun de l'autorité parental et que les études s'intéressent plus particulièrement au fonctionnement coparentale après la naissance de l'enfant, nous choisissons de travailler ce concept à son origine à savoir pendant la transition à la parentalité. Quelques travaux à l'international portent sur les facteurs déterminants d'un fonctionnement coparental postnatal durant la transition à la parentalité, mais très peu font l'articulation entre une pratique coparentale et l'expérience coparentale. Dans une premiere étude nous souhaitons rendre compte des mécanismes psychosociaux par lesquels se développe la relation coparentale des futurs parents dans le même temps de leur devenir parents. Nous formulons l'hypothèse que durant cette transition identitaire et relationnelle, des facteurs proximaux et distaux entrent en jeu dans le développement de la relation coparentale et que le poids respectif de ces facteurs peut évoluer en fonction de la temporalité pré et postnatale. Dans une deuxième étude, nous analysons les représentations et des pratiques des professionnels de la périnatalité relative à la relation coparentale. Nous formulons l'hypothèse que les représentations et les pratiques des professionnels sont plus centrées sur la relation parent-enfant que sur la relation coparentale. Afin de tester ces hypothèses nous avons privilégié une méthodologie centrée sur le vécu des personnes à travers des observations et des entretiens semi directifs. Conformément à nos hypothèses et à nos objectifs, nous attendons des résultats permettront l'identification des dimensions de la relation coparentale et de leur évolution durant la grossesse et après la naissance de l'enfant, en effet, nous pensons que les dimensions qui permettent d'établir une typologie de la relation coparentale ne sont pas toutes pertinentes eu égard au contexte de transition à la coparentalité et qu'elles ne se développent pas toutes dans une même temporalité. En outre, les résultats concernant les représentations et les pratiques des professionnels conduiront à dégager des pistes d'applications pour l'accompagnement à la coparentalité durant la transition à la parentalité.

  • Titre traduit

    Development of the coparental relationship during the transition to parenthood: an ecosystem approach. Experiences of (co-)parents and representations and practices of perinatal professionals


  • Résumé

    This longitudinal study examines the understanding of the development of the coparental relationship in the future parents during the transition to parenthood in an ecosystem approach and in a French context. While this concept essentially refers to the legal principle of the common exercise of parental authority in France and that studies focus on coparenting after childbirth, we choose to work on this concept its origin to know during the transition to parenthood. Some international studies focus on the determinants of postnatal coparental functioning during the transition to parenthood, but very few articulate a coparenting practice with the coparenting experience. In a first study we wish to account for the psychosocial mechanisms by which the copareting relationship of the future parents develops at the same time of their becoming parents. We hypothesize that during this identity and relational transition, proximal and distal factors come into play in the development of the coparental relationship and that the respective weight of these factors can change according to pre- and postnatal temporality. In a second study, we analyze the representations and practices of perinatal professionals regarding the coparental relationship. We hypothesize that the representations and practices of the professionals are more centered on the parent-child relationship than on the coparental relationship. In order to test these hypotheses, we have focused on a methodology centered on people's experiences through observations and semi-directive interviews. In according to our hypotheses and objectives, we expect results to identify the dimensions of the coparental relationship and their evolution during pregnancy and after the childbirth. Indeed, we believe that the dimensions that make it possible to establish a typology of the coparental relationship are not all relevant to the context of transition to coparenting and that they do not all develop in the same temporality. Moreover, the results concerning the representations and pratices of professionals will lead to the identification of applications for coparenting during the transition to parenthood.