Penser les villes au XXIe siècle : modèles et utopies

par Louise Jammet

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Guy Tapie.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Centre Emile Durkheim (laboratoire) depuis le 24-10-2016 .


  • Résumé

    La construction moderne des villes occidentales et les débuts de l'urbanisme au XIXe siècle ont été largement étudiés : de la naissance et l'élaboration de la discipline fin XIXe aux théories et discours sur la ville au XXe siècle jusqu'aux réalisations d'après-guerre et leurs conséquences puis le tournant planificateur de la fin du XXe siècle. Ces études ont montré à la fois l'histoire commune partagée en occident et les ruptures idéologiques et méthodologiques de l'urbanisme durant le XXe siècle et jusqu'à aujourd'hui et ont permis de comprendre la discipline dans sa dimension sociologique. La ville pensée, théorisée, construite et encore à venir au XXIe siècle doit, elle aussi, être étudiée car c'est à travers et dans ces futurs espaces que les sociétés se construisent et se structurent. Comment, des formes aux théories, sont fabriquées les villes du futur et que témoignent-t-elles des visions et intentions des concepteurs pour les sociétés du futur ? Les phénomènes d'urbanisation s'accélèrent et la population urbaine, déjà majoritaire, ne cesse de croître. Les villes et les projets du monde entier traduisent déjà de multiples façons de concevoir l'urbanisme au XXIe siècle et les projets et les ambitions se multiplient. La thèse a pour objectif d'ouvrir la réflexion sur le contexte théorique et idéologique dans le domaine transdisciplinaire et international de la fabrication de la ville au XXIe siècle.

  • Titre traduit

    Cities in the 21st century : models and utopias.


  • Résumé

    The modern construction of Western cities and the beginnings of urban planning in the 19th century have been widely studied: from the birth and development of the discipline at the end of the 19th century to the theories and discourses on the city in the 20th century to post-war achievements and their consequences, and then the turning point in planning at the end of the 20th century. These studies have shown both the common history shared in the West and the ideological and methodological ruptures of urban planning during the 20th century and up to the present day, and have made it possible to understand the discipline in its sociological dimension. The city thought, theorized, built and still to come in the 21st century must also be studied because it is through and within these future spaces that societies are being built and structured. How, from forms to theories, are the cities of the future produced and what do they testify to the visions and intentions of the designers for the societies of the future? The phenomena of urbanization are accelerating and the urban population, already in the majority, is constantly growing. Cities and projects around the world already reflect multiple ways of conceiving urban planning in the 21st century and projects and ambitions are multiplying. The thesis aims to open up reflection on the theoretical and ideological context in the transdisciplinary and international field of urban manufacturing in the 21st century.