Le raccrochage professionnel des NEETs en Garantie Jeunes : de l'expérimentation à l'industrialisation du dispositif

par Flora Heinrich (Pailleret)

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Thierry Berthet et de Samuel Julhe.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Centre Emile Durkheim (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse analyse le processus de développement de la Garantie Jeunes en région Nouvelle-Aquitaine. La Garantie Jeunes est un dispositif à destination des jeunes NEETs (Not in Employement, Education or Training) vulnérables à la main des Missions Locales qui s'articule autour d'un accompagnement collectif intensif et d'une allocation conditionnelle équivalente par son montant au Revenu de Solidarité Active (rSa). En s'appuyant sur une étude multiscalaire basée sur une enquête de terrain approfondie auprès de trois Missions Locales de Nouvelle Aquitaine, cette recherche vise à comprendre le processus d'industrialisation et d'institutionnalisation d'un dispositif d'abord expérimental sur dix départements, jusqu'à sa généralisation sur l'ensemble du territoire national et régional. Au-delà du de l'analyse du processus de généralisation de la Garantie Jeunes, cette thèse propose également de mesurer l'impact sur l'organisation interne des Missions Locales d'un dispositif top-down semblant aller à l'encontre des valeurs fondatrices qu'elles défendent. Cet impact vise notamment la professionnalité des « Conseiller·es Garantie Jeunes » qui se retrouvent à devoir gérer de l'animation collective, de l'accompagnement individuel mais surtout une allocation. Enfin, la thèse explore l'effet de ce dispositif d'action publique sur les « jeunes Garantie Jeunes », qui, pour se maintenir dans ce dispositif, se retrouvent alors confrontés à une exigence de conformation aux attentes institutionnelles pour pouvoir bénéficier de l'allocation et d'un accompagnement vers l'emploi. La phase intensive collective est le temps fort de la Garantie Jeunes ; son observation a permis de recueillir et analyser les effets de ce dispositif sur leurs aspirations sociales et professionnelles.

  • Titre traduit

    The Professional Insertion of NEETs through the Garantie Jeunes: from experimentation to industrialization.


  • Résumé

    This doctoral thesis analyses the process by which the Garantie Jeunes (“Youth Guarantee”) policy was developed in the Nouvelle-Aquitaine region of France. This policy is directed at vulnerable young people who are not in employment, education, or training (NEETs) through local youth centres (Missions Locals). It operates around intensive collective support and a conditional benefit payment that is equivalent in amount to the Revenu de Solidarité Active (rSa). Through a multi-level methodology based on in-depth fieldwork with three Missions Locales in Nouvelle-Aquitaine, this research aims to provide an understanding of the process of industrialization and institutionalisation of an initially experimental program trialled in six areas, through to its eventual extension to the region and national territory as a whole. Beyond the analysis of the process by which the Garantie Jeunes policy was generalised, this thesis also proposes an evaluation of its impact on the internal organisation of the Missions Locales, given this is a top-down policy that appears to go against the founding values of these youth structures. This impact particularly concerns the professionalism of the “Youth Guarantee Counsellors” who found themselves having to manage collective training, individual assistance, and benefit payments. Finally, the thesis explores the effect of this public policy on the young people themselves, who – in order to benefit from this “guarantee” as well as the payment and assistance finding work it entails – had to conform to institutional expectations. The intense collective support phase is a key part of the Garantie Jeunes and being able to observe and analyse it allows us to grasp the effects of this policy on young NEETs' social and professional aspirations.