La crise économique et la ségrégation sociale

par Argyro Gripsiou

Projet de thèse en Démographie

Sous la direction de Christophe Bergouignan.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Entreprise Économie Société , en partenariat avec COMPTRASEC - Centre de Droit Comparé de Travail et de la Sécurité Sociale (laboratoire) depuis le 10-11-2017 .


  • Résumé

    La ségrégation sociale définie comme la distribution différentielle des groupes sociaux et ethno-raciaux dans l'espace urbain et étudiée pour la première fois par l'Ecole de Chicago, est considérée comme un des phénomènes socio-économiques les plus importants dans l'étude de l'évolution des réalités urbaines et sociales. Dans les métropoles dites « post-industrielles » on y observe des relations de plus en plus complexes, l'analyse d'un aspect de cette complexité en interaction avec les crises économiques et sociales de l'Europe du Sud constitue l'objet de ce doctorat. La thèse proposée tentera de mesurer l'impact de la crise socio-économique la plus récente sur la distribution spatiale des différents groupes sociodémographiques dans les grandes métropoles.Dans ce but, l'analyse sera conduite en 3 temps. La première partie du travail tentera de mesurer, à travers les données de recensement et les données fiscales, la diversité des formes de polarisation sociodémographique dans les grandes villes françaises. La deuxième partie du travail s'attachera à analyser, via la comparaison internationale et les différentes façons dont les pays européens ont été touchés par la crise économique la plus récente, le rôle de cette crise sur les processus de polarisation/gentrification urbaine. Pour cette analyse comparative, basée sur les données des recensements, quatre pays ont été retenus, l'Espagne, la France, la Grèce et le Royaume-Uni. Enfin, la troisième partie de ce travail portera sur 3 villes de taille semblable (Bilbao, Bordeaux et Thessalonique), pour faire intervenir des facteurs envisagés de façon plus qualitative (forme urbaine, réseau de transport, projets de développement,….) de façon à comprendre comment ils interfèrent avec les grandes tendances tirées des analyses quantitatives des données.

  • Titre traduit

    The economic crisis and the social segregation


  • Résumé

    The social segregation is defined as the differential distribution of ethno-social groups in the urban space. The concept of social segregation was primarily introduced by the Chicago School and it constituted a large part of both social sciences and urban studies. In the post-industrial metropolises, several studies claim that its impacts on the socio-spatial structure include more complex and various stratifications and separations. The analysis of this complexity and its interaction to the socio-economic crisis of Southern Europe constitute the subject of this thesis. This thesis aim to investigate the impacts of socio-economic crisis in the spatial distribution of different socio-demographic groups in the metropolises. In this context, the analysis will be carried out in three sections. The first section discusses the diversity of socio-demographic polarization's forms in the cities of France -through the investigation of census and tax data. The second section analyze- through the international comparison and the different ways in which Europe countries have been affected by the most recent economic crisis - the role of this crisis on polarization / urban gentrification processes. Thus, the analysis that is based on census data, include four countries- France, Greece and the United Kingdom. Finally, the third part focuses on metropolis with similar population and urban area (Bilbao, Bordeaux and Thessaloniki) in order to involve the most important factors by a more qualitative way (urban form, transport network, development projects, etc.) as well as to estimate how they interfere in the major trends in quantitative data analysis.