Reconstitution de l'évolution de la végétation tunisienne dans les sédiments holocènes des lagunes côtières de la Tunisie : variabilité naturelle et effet anthropique

par Emna Gaceur

Projet de thèse en Sédimentologie marine et paléoclimats

Sous la direction de Stéphanie Desprat, Nejib Kallel et de Imène Rouis zargouni.

Thèses en préparation à Bordeaux en cotutelle avec l'Université de Sfax , dans le cadre de Sciences et environnements , en partenariat avec Environnements et Paléoenvironnements Océaniques (Talence) (laboratoire) et de PALEO - Paléoclimats (equipe de recherche) depuis le 01-01-2014 .


  • Résumé

    1) L'étude du contenu pollinique d'échantillons de surface (sédiments) reflétant la pluie pollinique des dernières années sera réalisée afin de déterminer comment la végétation actuelle est représentée par les assemblages polliniques observés dans les sédiments récents. Ce travail est une étape essentielle qui permettra d'interpréter de façon robuste les changements du contenu pollinique des carottes sédimentaires en termes de composition de végétation passée. 2) L'analyse pollinique de deux carottes prélevées dans la lagune de Ghar el Melh (GEM5 et GEMP1) sera réalisée afin de reconstituer l'histoire des changements de végétation locale proche de la lagune pendant les derniers millénaires. Les lagunes recueillent des pollens provenant essentiellement de la végétation située aux alentours. Par conséquent, les sédiments accumulés dans les lagunes permettent de reconstruire la végétation locale. Les données polliniques de ces séquences seront par la suite confrontées aux données géochimiques et sédimentaires permettant d'estimer la récurrence des phénomènes climatiques extrêmes dans le passé (données fournies par d'autres chercheurs travaillant sur ces carottes). 3) L'analyse pollinique d'une carotte marine (Record13-53) prélevée dans le détroit siculo-tunisien sera effectuée afin de reconstituer la variabilité de la végétation et du climat à l'échelle régionale, dans le nord-ouest de la Tunisie pendant les derniers 4000 ans. Les pollens récoltés dans les sédiments marins donnent une image intégrée de la végétation régionale du proche continent, dans le cas de la carotte Record13-53 du nord-ouest de la Tunisie. Les résultats de l'analyse pollinique seront comparés aux données paléoclimatiques (XRF, dinokystes) fournies par des experts en paléo-océanigraphie afin de déterminer les relations entre changements des conditions des eaux de surface en Mer Méditérranée et variations de végétation et du climat dans le nord-ouest de la Tunisie. Les données polliniques marines et continentales seront aussi comparées aux archives historiques présentant les grands changements socio-économiques et leur impact sur le paysage végétal tunisien afin de distinguer les changements naturels de la végétation de ceux résultant de l'influence de l'Homme. Les objectifs de ce travail sont de (i) déterminer la représentation de la végétation autour de lagune de Ghar El Melh par les spectres polliniques des sédiments et de (ii) documenter et comprendre la variabilité de la végétation et du climat lors des derniers 4000 ans dans le nord-ouest de la Tunisie. Les enregistrements polliniques lagunaires permettront d'évaluer les changements de végétation dans la région proche de la lagune lors de périodes de faibles ou fortes fréquences de phénomènes climatiques extrêmes. L'enregistrement marin permettra d'obtenir un enregistrement régional de la végétation dans le Nord de la Tunisie pouvant être directement relié aux variations hydrographiques en Mer Méditerranée. Ces différents types d'enregistrements nous donnerons des informations particulièrement complémentaires pour atteindre le second objectif.

  • Titre traduit

    Reconstitution of Tunisian vegetation evolution in the Holocene sediments of the coastal lagoons of Tunisia: natural variability and anthropic effect


  • Pas de résumé disponible.