Du global au local : étude des interactions entre les thons de la ZEE de la Cote d'Ivoire et le reste du stock de l'Atlantique Est à partir des données du programme de marquage AOTTP de l'ICCAT et de quelques indicateurs biologiques.

par Sosthene Akia

Projet de thèse en Sciences de la Mer

Sous la direction de Daniel Gaertner et de Monin justin Amande.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec MARBEC - Centre pour la Biodiversité Marine, l'Exploitation et la Conservation (laboratoire) depuis le 20-04-2018 .


  • Résumé

    En raison du caractère de grands migrateurs des thons, leur gestion se fait à une échelle globale au profit d'une gestion locale propre à chaque pays. Pour mieux coordonner ces activités entre pays pêcheurs, des organisations régionales de gestion de la pêche (ORGP) ont été créées au niveau des océans, comme la Commission pour la Conservation des thons de l'Atlantique (ICCAT). Abritant le premier port thonier de l'Afrique de l'ouest, la Côte d'Ivoire assiste à une exploitation de manière intensive, voire surexploitées, par des flottes industrielles hauturières de différentes nationalités, des stocks des 3 principales espèces de thons tropicaux (albacore, listao et thon obèse) présents dans les eaux sous sa juridiction. Les évaluations des stocks et les indicateurs des pêcheries sont réalisés à l'échelle des stocks par l'ICCAT et peu d'informations sont produites pour connaitre les relations entre les fluctuations de la ressource locale et celles des stocks au cours du temps. Une approche basée sur l'estimation de la ressource locale s'impose et celle-ci ne peut se faire qu'après une très bonne compréhension des interactions entre les espèces séjournant dans la ZEE ivoirienne et leur comportement de migration dans le reste de l'atlantique Est. Cette thèse s'inscrit dans ce contexte général de l'analyse de la relation de gestion du global au local. Il s'agira, à cet effet, d'analyser les interactions entre la ressource thonière locale (temps de résidence dans la ZEE de la Cote d'Ivoire, taux d'échange avec les secteurs adjacents) et le reste du stock en fonction de l'évolution de l'état d'exploitation et des variations de l'environnement au cours du temps ; d'analyser les interactions entre la ressource thonière locale et les stocks côtiers de thons mineurs capturés par la pêche artisanale et par les thoniers ou avec les stocks de petits pélagiques et d'affiner les résultats du grand programme de marquage de l'ICCAT (AOTTP) en cours en s'intéressant aux taux de retour des marques par l'analyse de leur détectabilité depuis la recapture du poisson jusqu'aux conserveries ou au marché du faux-poisson ainsi qu'à l'étude des incertitudes sur la date et le lieu de récupération des marques. Pour mener à bien cette étude, les différentes analyses s'appuieront sur les bases de données de l'AOTTP, sur les données de captures/effort et de mensurations de l'ICCAT et sur les données de la pêche artisanale des espèces pélagiques conservées par le CRO d'Abidjan. L'issue de cette thèse sera de formuler, après une quantification des interactions « Global-Local », des recommandations de gestion qui prennent en compte les ressources locales et l'environnement de la ZEE ivoirienne, tout en respectant les mesures de gestion émises au niveau international par l'ICCAT.

  • Titre traduit

    from global to local: study of interactions between tunas of the EEZ of Cote d'Ivoire and the rest of East Atlantic's stock with tagging data of ICCAT's AOTTP program and some biological indicators.


  • Résumé

    Because of the highly migratory nature of tunas, their management is on a global scale in favor of local management specific to each country. To better coordinate these activities among fishermen, regional fisheries management organizations (RFMOs) have been established at the ocean level, such as the Intrenational Commission for the Conservation of Atlantic Tunas (ICCAT). Home to the first tuna port of West Africa, Côte d'Ivoire is intensively exploited, or even overexploited, by offshore industrial fleets of different nationalities, stocks of the 3 main species of tropical tunas (yellowfin tuna, skipjack and bigeye tuna) in the waters under its jurisdiction. Stock assessments and fishery indicators are carried out at the stock level by ICCAT and little information is available to know the relationship between local resource fluctuations and stock fluctuations over time. An approach based on the estimation of the local resource is necessary and this can only be done after a very good understanding of the interactions between the species staying in the Ivorian EEZ and their migration behavior in the rest of earstern atlantic. This thesis is part of this general context of the analysis of the management relationship from global to local. This will involve analyzing the interactions between the local tuna resource (residence time in Côte d'Ivoire's EEZ, exchange rate with adjacent sectors) and the rest of the stock according to changes in the state of exploitation and changes in the environment over time; analyze the interactions between the local tuna resource and coastal stocks of small tunas caught by artisanal fisheries and by tuna vessels or small pelagic stocks and refine the results of the ICCAT Large Tagging Program (AOTTP) ) in progress by focusing on tag return rates by analyzing their detectability from fish recapture to canning or the fish market, and studying uncertainties about date and time. place of recovery of the marks. To carry out this study, the different analyzes will be based on the AOTTP databases, ICCAT catch / effort and measurement data, and small-scale fisheries data for pelagic species conserved by ICCAT. the CRO of Abidjan. The outcome of this thesis will be to formulate, after a quantification of the "Global-Local" interactions, management recommendations that take into account the local resources and the environment of the Ivorian EEZ, while respecting the management measures international level by ICCAT.