Etude du déterminisme génétique de la production et de la composition de biomasse chez Miscanthus sinensis

par Raphaël Raverdy

Projet de thèse en Sciences végétales

Sous la direction de Maryse Brancourt.

Thèses en préparation à Paris, Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (2015-.... ; Paris) , en partenariat avec Agro-Impact - Agrosystèmes et impacts environnementaux carbone-azote - US1158 INRA (laboratoire) depuis le 03-04-2018 .


  • Résumé

    L'objectif de l'étude est de contribuer à la recherche des déterminants moléculaires de traits impliqués dans la production d'une biomasse adaptée aux usages industriels dans le respect de l'environnement. Pour atteindre cet objectif, nous faisons premièrement l'hypothèse qu'une amélioration génétique de ces différents caractères d'intérêt est possible chez M. sinensis. Deuxièmement, nous pensons que leur expression va être variable selon les milieux, d'où l'intérêt de les évaluer sur des lieux contrastés. Plusieurs étapes sont prévues pour mener à bien cet objectif : 1) estimer les paramètres génétiques d'une population de Miscanthus sinensis expérimentée au champ en deux sites contrastés, 2) créer une carte génétique associée à cette population et enfin 3) détecter des QTLs pour les caractères associés à la production et à la qualité de la biomasse. Ces trois étapes feront chacune l'objet de la rédaction d'un article scientifique par le doctorant. Les données expérimentales s'appuient sur une population de 165 génotypes issus de deux parents diploïdes,contrastés essentiellement pour leur nombre de tiges. Ils ont été expérimentés selon deux groupes d'implantations échelonnées (staggered start design) et sur deux sites contrastés.

  • Titre traduit

    Genetic determinism study of biomass production and composition in Miscanthus sinensis


  • Résumé

    The objective of this study is to contribute to research the molecular determinants for traits involved in a biomass production adapted to industrial uses with respect for the environment. For this objective, we first hypothesize that the genetic improvement for traits of interest is possible in M.sinensis. Second, we think that their expression will be variable according to the environment, which implies an evaluation on contrasted sites. Different steps are planned to reach this objective : 1) to estimate the genetic parameters of a Miscanthus sinensis population grown in two contrasted sites, 2) to create the genetic map associated to this population and then 3) to detect QTLs for traits associated to the production and quality of biomass. These three steps will allow the writing of scientific papers. The experimental data are based on a population of 165 genotypes from two parents, that are particularly contrasted for their stem number. The experimental design is a staggered start design (with two groups of establishment), cultivated on two contrasted sites.