Les contrats à impact social : entre mesure de la rentabilité financière et sociale, reconfiguration du welfare diamond et transformation de l'Etat providence en Etat investisseur social.

par Eric rene Tientcheu

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Yves Surel et de Bruno Palier.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Georges Vedel Droit public interne, science administrative et science politique (Paris) , en partenariat avec Ecole doctorale Science Po (laboratoire) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    L’État s'est engagé dès 2016 à financer certains projets sociaux en s'appuyant sur les contrats à impact social. Né en Angleterre en 2010 sous la déclinaison social Impact Bond, cet outil de financement innovant a pour objectif d'apporter des réponses adéquates à des défis majeurs tels que l'exclusion, les addictions ou bien la dépendance. Notre recherche poursuit plusieurs objectifs: il s'agira premièrement de questionner le choix opéré par l’État pour les contrats à impact social.Ensuite l'usage et les effets d'un tel instrument dans la reconfiguration du welfare diamond et la transformation de l'Etat providence en Etat d'investissement social. A ce titre, le cadre d'analyse chois est l'instrumentation de l'action publique. En second lieu, Face à la pluralité des méthodes de mesure de l'action sociale et les doutes qui entourent leurs robustesses qui sont par ailleurs sources aujourd'hui de confusion pour les chercheurs et les décideurs, nous nous évertuerons à questionner les méthodes d'évaluation utilisées dans le cadre des contrats à impact social. De ce fait, notre recherche mettra en évidence d'une part, le processus et les dynamiques de co-construction collective du bien être public entre plusieurs acteurs évoluant dans des sphères différentes à savoir l’État, le Marché et la société civile, et d'autre part, les effets de cette démarche sur l’État providence et les structures du welfare diamond.


  • Pas de résumé disponible.