VERS UNE VOIE INNOVANTE ULTRA-DIRECTE POUR LE RECYCLAGE DE COMBUSTIBLE NUCLEAIRE

par David Diaz

Projet de thèse en Génie des procédés

Sous la direction de François Puel.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences Mécaniques et Energétiques, Matériaux et Géosciences (Cachan, Val-de-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec LGPM - Laboratoire de Génie des Procédés et Matériaux (laboratoire) et de CentraleSupélec (2015-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-12-2017 .


  • Résumé

    Après une étape de précipitation des actinides en fin de traitement du combustible irradié, différentes étapes sont encore nécessaires à la fabrication du combustibleMOx: filtration et séchage de la suspension de précurseurs et traitement thermique de conversion en oxyde, auxquels s'ajoutent les étapes classiques demétallurgie des poudres permettant d'obtenir des pastilles céramiqueshomogènes et calibrées de(U,Pu)O2. L'objet de la thèse est d'étudier une voie ultra-directe couplant les étapes de précipitation, mise en forme en voie en humide et de conversion / frittage. Un tel procédé intégré permettrait de s'affranchir des étapes, souvent critiques, de filtration et de manipulation de poudres. Outre l'intérêt économique, la minimisation des étapes de fabrication permettrait de renforcer la flexibilité et la sûreté des installations du cycle des futurs réacteurs de 4eme génération.

  • Titre traduit

    TOWARDS AN ULTRA-DIRECT INNOVATIVE WAY FOR FUEL NUCLEAR RECYCLING


  • Résumé

    After a step of precipitation of the actinides at the end of irradiated fuel treatment, various steps are still necessary for the manufacture of the fuel MOx: filtration and drying of the suspension of precursors and conversion heat treatment to oxide, to which are added the conventional steps of metallurgy powders making it possible to obtain homogeneous and calibrated ceramic pellets of (U, Pu) O2. The aim of the thesis is to study an ultra-direct pathway coupling the precipitation, wet shaping and conversion / sintering stages. Such an integrated process would make it possible to overcome the often critical steps of filtering and handling powders. In addition to the economic interest, the minimization of the manufacturing stages would make it possible to reinforce the flexibility and the safety of the installations of the cycle of the future reactors of 4th generation.