Étude de la surpression des fluides et de la fracturation : apport à l'étude des réservoirs et à la compréhension de la déformation tectonique dans les bassins à intérêt pétrolier en Tunisie.

par Nabil Abaab

Projet de thèse en Géologie

Sous la direction de Régis Mourgues, Mabrouk Montacer et de Alain Zanella.

Thèses en préparation à Le Mans en cotutelle avec l'Université de Gabès (Tunisie) , dans le cadre de École doctorale Écologie Géosciences Agronomie Alimentation (Rennes) depuis le 23-03-2018 .


  • Résumé

    Le sujet proposé concerne l’étude de la fracturation naturelle (hydraulique et tectonique) des roches sédimentaires. Ces dernières années, l'intérêt pour ces phénomènes s'est largement accru, notamment sous l'influence des sociétés pétrolières qui exploitent les ressources non-conventionnelles au cœur des problèmes énergétiques actuels. L’exploitation des réservoirs non conventionnels constitue, à l'heure actuelle, un enjeu majeur pour les compagnies pétrolières. C’est pour cela que le monde entier s’est intéressé énormément au phénomène de la surpression des fluides et de la fracturation hydraulique et tectonique en raison de leur intérêt dans le domaine énergétique. En conséquence, le présent sujet de thèse vise à étudier les phénomènes de surpressions de fluides et de fracturation hydraulique naturelle ainsi que leurs conséquences en Tunisie. Un accent sera porté sur l’étude sur le terrain des indices de fractures tectoniques et hydrauliques afin de comprendre l’évolution de ces dernières avec l’évolution tectonique et sédimentaire de la zone d’étude.