La mise en scène des élus politiques sur les réseaux sociaux, relations et interactions dans les communautés d'administrés

par Frédéric Junger

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pascal Lardellier et de Gilles Brachotte.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Lettres, Communication, Langues, Arts (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec Communications, Médiations, Organisations, Savoirs (laboratoire) depuis le 31-10-2014 .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est de mettre en lumière les éléments qui participent à la construction de l'image publique d'une personnalité politique à l'ère numérique. Elle a pour ambition de poser la question de la place des dispositifs numériques dans la vie politique à l'heure du développement et de la généralisation des pratiques et usages des plateformes de types réseaux sociaux sur le Web. Ce projet est pluridisciplinaire dans le sens où il va se construire autour de différents domaines et s'inscrit dans les Sciences de l'Information et de la Communication dont l'une des caractéristiques est de permettre la transversalité. Une approche communicationnelle va, de ce fait, nous permettre d'exploiter différents paradigmes de la pensée scientifique en nous plaçant au cœur du dispositif. Ceci, en exploitant différents concepts pour nous amener à mieux comprendre la relation qui existe entre les différents acteurs et notre objet. Il s'agit donc, au travers de ce travail, d'étudier la construction de la relation entre les personnalités politiques et les internautes, et de voir comment elle prend forme entre les différents acteurs au travers des dispositifs qui permettent de diffuser la parole politique. L'utilisation des technologies de communication permettrait-elle de repousser la critique d'une coupure face à la réalité de la vie quotidienne ? Souvent avancée comme raison d'un désintérêt pour la politique par les citoyens. De même, quels sont les valeurs de la communication, et les symboles, qui sont échangés par l'utilisation des réseaux sociaux ? En quoi sont-ils différents de ceux échangés au travers des médias, des réunions publiques ? Quels sont les impacts de ces nouveaux paradigmes d'interactions sur la citoyenneté ? Ces différents types de communications s'adressent-elles au même public ? Comment les internautes évaluent-ils ce type de communication ? Quels sont les impacts sur la participation au débat public ? Autant d'éléments qui seront abordés au travers de ce travail pour nous mener à une meilleure compréhension des conséquences sur la société de ces modifications de la communication politique.

  • Titre traduit

    The staging of politicians on social networks, relationships and interactions in the administered communities


  • Résumé

    The objective of this research is to highlight the elements that contribute to the construction of the public image of a politician in a digital age. It aims to raise the question of the role of digital devices in politics at the time of development and widespread usage and practice types platforms social networks on the Web. This project is multidisciplinary in that it will be built around different areas and is part of the Information Sciences and Communication, one of the features is to allow the cross. A communicative approach will, therefore, allow us to use different paradigms of scientific thought by placing us at the heart of the device. This, by exploiting different concepts to bring us to better understand the relationship between different stakeholders and our object. It is therefore, through this work, to study the construction of the relationship between politicians and the Internet users, and see how it takes shape between the different stakeholders through the devices which disseminate political speech . The use of communication technology it would postpone the criticism of a deal cut with the reality of everyday life? Often advanced as a result of a disinterest in politics by citizens. Similarly, what are the communication of values ​​and symbols, which are exchanged through the use of social networks? How are they different from those exchanged through the media, public meetings? What are the impacts of these new paradigms of interaction on citizenship? These different types of communications do they address the same audience? How do people evaluate this type of communication? What are the impacts on participation in public debate? All of which will be addressed through this work to lead us to a better understanding of the impact on society of such changes in political communication.